Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 59
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0067
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 35.

Tête féminine.

auteur 0,32m. Sont modernes: le nez et l'attache qui le réunit au front, les lèvres et le menton.
acquise à Rome.

omme la chevelure est rassemblée derrière la tête et liée en chignon, il ne peut guère

r e doute quant au sexe, qui resterait incertain à la seule inspection des traits du visage

arrangement des cheveux sur le devant. Probablement cette tête appartenait à une statue

u m°ins la dernière fois que j'examinai l'original, je ne pus m'expliquer que comme

e de vêtement une sorte d'appendice que notre tête porte à droite de la partie postérieure

j près du chignon. L'œuvre est d'un travail médiocre et superficiel; c'est la copie d'un bel

> de la seconde moitié du 5me siècle, rappelant par quelques détails, surtout dans sa partie

ure, I Apollon de Cassel mentionné dans le texte de la planche précédente. Mais, à en

par la forme du front au contour pointu et par l'exécution plus libre de la chevelure, cette

Ppartient à une époque postérieure de vingt ou trente années. Elle ne doit pas dater d'une

4 - très éloignée de celle de l'Eiréné de Céphisodote, que je place encore au 5me siècle.

j ~ analogue 1073g. — L'indication du catalogue, suivant laquelle la tête aurait été reproduite dans

ournal 0f hell. studies, 1884, pi- XLV, est erronée.

59 «*
loading ...