Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 100
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0108
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile


Il semble que nous ayons une quatrième réplique de ce même type, mais en mauvais état, dans
une tête du Museo Boncompagni-Ludovisi (i).

Nous est-il possible de déterminer exactement l'époque à laquelle ce type d'Asclépios a
été créé? L'attitude, le traitement du corps, l'ordonnance du vêtement rappellent les procédés
en usage aux débuts de la seconde moitié du 5e siècle. On retrouve des analogies, par exemple,
dans la Sappho Albani (2), l'Héra Borghèse-Jacobsen (3), le Zeus de Dresde (4). La tête, au
contraire, avec son front à surface ondulante, sa chevelure bouffante, ses yeux profondément
enfoncés, nous reporte à une époque un peu postérieure, à la fin du Ve ou au commencement
du IVe siècle. L'auteur suivait manifestement un de ces courants artistiques dont les adhérents,
tel Scopas dans ses œuvres de jeunesse, conservaient dans le traitement du corps les anciens
procédés, mais adoptaient pour la tête des formes plus récentes. Dans l'état actuel de nos
connaissances, il me paraît encore impossible d'attribuer cette œuvre à un maître déterminé.

La tête de Copenhague est une copie exécutée d'une main prompte et sûre. Une
languette de marbre entre les lèvres doit indiquer les dents. La tête, de dimensions colossales,
a été exécutée pour être regardée d'en dessous et, à vrai dire, elle aurait dû être placée plus
haut dans le musée. Ainsi aurait été atténué l'effet, un peu choquant à présent, de ces lèvres
retroussées et largement ouvertes. L'artiste me paraît avoir été particulièrement heureux dans
l'agencement très original des cheveux sur le front. En plaçant le noeud central, d'où part
chaque boucle, un peu en dehors de l'axe vertical de la tête, il a donné à son œuvre une
forte expression d'individualité, de vie libre et personnelle.

Catalogue (1898) n° 157.

(1) Schreiber, n<> 74 i Einzelverkauf, no 262.

(2) Brunn-Bruckmann, pi. 255.

(3) Voir ci-dessus, pi. 56.

(4) Fatsclirift en l'honneur de Bcnndorf, pi. II.

100
loading ...