Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 121
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0129
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
PLANCHE 78.

Petite tête juvénile casquée.

Acquise à Rome. Hauteur, o m 21. Parties restaurées: la pointe du nez et quelques petits morceaux du
casque, par devant et par dessus. Dans le cimier, en haut, est fixé un goujon de bronze pour le panache.
Les cheveux et les yeux offraient encore jadis, à ce qu'on affirme, des traces de peinture. La tête provient
d'une statuette.

Les cheveux courts témoignent que le personnage représenté est du sexe masculin.
M. le Dr. Jacobsen, dans son Catalogue, pense qu'il s'agit d'un portrait affadi d'Alexandre. Mais,
en dépit de quelques détails individuels de la bouche et des yeux, il ne peut être ici question
d un portrait ; le caractère idéal domine de beaucoup. Je ne suis pas en état de dire à quel
personnage l'auteur a pensé. D'autre part, le style de ce morceau soulève aussi quelques pro-
blèmes que je ne puis résoudre ; et je ne prétends pas du tout lui avoir donné sa vraie place
dans la série. L'arrangement de la chevelure, où l'on retrouve encore, dans les boucles au dessus
du front, des réminiscences polyclétéennes, puis le modelé un peu amolli des traits du visage,
portent en général la marque du style libre. Le casque a la forme attique, qui était surtout
usitée au Vme siècle. Aussi je me demande si nous sommes bien en présence d'une fidèle copie
d un original ancien, ou si nous n'avons point plutôt affaire à une « contaminatio >> romaine, exé-
cutée avec des éléments de style divers , en vue de figurer une divinité essentiellement romaine,
pour laquelle on n'avait point de modèles directs de l'époque grecque. Naturellement, on est
enclin à penser d'abord à Mars. Pour moi du moins, plus je considère cette tête, plus j'ai l'im-
pression qu'il y a là un amalgame de styles et que cela n'est pas grec. Parmi les œuvres à com-
parer à celle-ci, je citerai une tête en bronze de l'ancienne collection Tyszkiewicz (1) et une tête
en marbre qui était dans le commerce à Rome en 1901 : l'une et l'autre offrent l'exemple d'une
Pareille « contaminatio ».

La tête Jacobsen est d'un travail soigné, mais froid et sans expression, qui paraît con-
venir à l'époque d'Auguste., La pupille est indiquée par un point très légèrement tracé.

Catalogue (1898), n° 343.

(.0 Krohner, La Collection Tyszkirwicz, pi. XIX. Cette tête est actuellement dans la collection Somzée, à Bruxelles.

121
loading ...