Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 123
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0131
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 80.

Vase funéraire attique.

Autrefois dans la collection Tyszkiewicz. Marbre pentélique. Hauteur, 1 m 03. Le pied est restauré.
Le col n'a point d'ouverture en haut.

Un jeune guerrier, coiffé du casque et chaussé de sandales, portant les cnémides, le
chitôn, la cuirasse, et une chlamyde qui est posée sur ses épaules et retombe sur son avant-
bras gauche, se tourne vers la droite (par rapport au spectateur), et donne la main droite à un
homme barbu, debout devant lui. Celui-ci est vêtu d'un himation qui laisse sa poitrine nue; sa
main gauche, cachée par la draperie, s'appuie sur la hanche. Ce groupe central est encadré
par deux autres figures: à gauche, un petit esclave vêtu de l'exômis, le bouclier au bras gauche,
1 épée dans la main droite ; à droite, un homme barbu, vêtu de Phimation, portant la main
droite à son front en signe d'affliction. La tête du guerrier coupe en deux le mot 111AEOXAPH2 ;
au dessus de la tête de l'homme affligé est gravée encore la même inscription KAE0XAPH2.
Ces deux homonymes sont évidemment le grand-père et le petit-fils ; l'anonyme debout entre
eux est le père, encore en vie.

Le travail du relief n'est pas très fouillé, mais il est juste et expressif; tout l'essentiel y
est, avec un minimum de détails. L'œuvre appartient à la seconde moitié du Vme siècle ou à la
première moitié du IVmc.

Catalogue (1898), n° 83. — Conze, Die attischen Grabreliefs, II, pi. CCXVII, n° 1063, texte p. 229.

123
loading ...