Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 128
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0136
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
IVm<! siècle environ. Le chignon de la femme assise est caractéristique pour l'époque de Praxi-
tèle. On constate ici le commun défaut des monuments funéraires de la seconde moitié du
lyme s}£c]e) a savoir que les personnages ne se contentent plus d'exister pour eux-mêmes, mais
« posent » pour le spectateur: cela apparaît d'une façon particulièrement déplaisante dans la
femme de droite.

Catalogue (1898), n° 81. — Furtwàngler, Meisterwerke, p. 665, note 1.
loading ...