Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 138
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0146
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 94.

Tête de jeune homme.

De la collection Tyszkiewicz. Provenant, dit-on, de l'Acropole; en tout cas, selon toute probabilité,
provenant de Grèce. Marbre commun de l'Hymette, fortement bleuâtre. Etait cassée derrière les oreilles dans le
sens vertical. Les yeux rapportés, le blanc du même marbre que la tête, l'iris en pierre noire ; la pupille était
sans doute marquée par une pierre précieuse ou une pâte de verre, maintenant détachée. Traces de couleur rouge
brun dans les cheveux, à ce qu'il semble. D'après la forme anguleuse de la nuque, il est à croire que la tête vient
d'un hermès. L'extrémité du nez est refaite. Hauteur, 0,m24, soit un peu au dessous de la grandeur naturelle.

L'exécution est sommaire, mais présente cependant la fraîcheur d'un original. C'est dans
les têtes d'Héraclès et d'athlètes de l'école de Scopas que l'on trouve les plus proches analogies
au point de vue du style. Cependant un certain caractère individuel semble indiquer que notre
tête serait d'une époque un peu plus récente. Le bandeau en bourrelet et les oreilles gonflées
conviennent aussi bien à Héraclès qu'à un athlète.

Catalogue (1907), n° 117. S. Reinach, Têtes antiques, 150/151.

138
loading ...