Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 146
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0154
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
PLANCHE ioo.

Tête de Méléagre.

Provenant de Rome. Détachée d'une statue. Hauteur, o,m34. Le nez, les lèvres, le menton, certains petits
détails sont restaurés. Les oreilles ont été abîmées par frottement ; on ne peut donc pas être sûr qu'elles aient été
représentées gonflées.

Cette tête est une réplique passable du type bien connu de Méléagre, du corps duquel la
Glyptothèque Ny-Carlsberg possède un excellent exemplaire, sous le ^387 (1). Notre tête est du
nombre des répliques qui ont gardé le plus fidèlement le caractère de bronze de l'original, tandis que,
chez d'autres, il y a eu transposition dans le style du marbre, en même temps qu'adjonction de certains
éléments qui accentuaient le caractère scopasien (2).

Catalogue (1907), n° 362. La question du Méléagre a été traitée pour la dernière fois à fond par Amelung
(cf. la note 1).

(1) Mentionné par Amelung, Catalogue du Vatican, II, p. 35 (Sala del Melcagro, 10^, comme étant dans le commerce.

(2) La plupart des reproductions courantes de la tête Médicis la donnent imprimée à rebours: Winter, Kunstgeschichte in Bildtrn
I> 57, 9: Springer-Michaelis, Kunstgeschichtc, I8, p. 268; correctement dans Collignon, Sculpture, II, p. 250.

146
loading ...