Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 158
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE no (à gauche).

Torse d'une statue de Satyre.

Hauteur, o,m76. La tête était tournée vers l'épaule gauche. Le revers est seulement dégrossi. Il n'y
a pas trace d'un contact du bras droit avec le corps.

La peau de panthère et le lagobolon adhérant au tronc d'arbre témoignent que cette figure
représente un Satyre. La queue au bas du dos est recouverte par la retombée de la peau de
panthère. Une branche du tronc d'arbre se prolonge, en gardant toute son épaisseur, jusqu'à la
nuque du Satyre.

Des répliques mieux conservées (t) nous permettent de compléter la statue. La jambe gauche
était croisée sur la droite; le Satyre tenait une grande grappe de raisin des deux mains. La tête
n'a subsisté malheureusement dans aucun exemplaire.

Cette figure constitue, sous tous les rapports, le pendant du jeune Satyre joueur de flûte (2)
et appartient, comme celui-ci, au domaine de l'art praxitélien.

Catalogue (1907), n° 479.

(1) Cf. Klein, Praxiteles, p. 212, variation I; Amelung, Catalogue duVatican.\\,Gall.d. statue, 409. Ajouter S. Reinach, A'cpertoire stat., II, 1,
P- '37. 3 (Alger); III, p. 37, 3 (Cherchell); III, p. 32, 4 (dessin de Pierre Jacques). La grappe de raisin est conservée dans le torse de Londres
(Catalogue, III, 1626) et dans le dessin de Pierre Jacques.

(2) Cf. Klein, Praxiteles, p. 213, fig. 33.
loading ...