Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 165
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0173
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 117.

Petite tête d'homme.

Provenant d'Athènes. Précédemment dans la collection Tyskiewicz. Hauteur, om, 125. L'occiput était brisé;
il est maintenant rajusté. Le reste est intact, y compris le nez. Marbre pentélique. Nombreux restes de couleur rouge
brun dans les cheveux.

La tête porte, à Copenhague, le nom & Héraclès. Cependant Furtwangler doutait déjà de cette
interprétation et se demandait s'il ne s'agit pas de la représentation idéale d'un athlète. Les oreilles
ne présentent pas avec certitude le gonflement caractéristique.

On a émis l'idée que cette tête aurait été détachée du «sarcophage d'Alexandre» de Sidon,
dans lequel il y a un corps de jeune homme nu qui se trouve maintenant sans tête. Le marbre et
aussi les dimensions concordent bien en effet, mais les bords de la cassure ont un aspect tout diffé-
rent. En outre, cette tête serait la seule tête de Grec portant bandelette. Cependant, il serait bon
de vérifier cette hypothèse à Constantinople même, au moyen d'un moulage de la tête. Furtwangler
a fait remarquer le caractère «purement praxitélien » de cette tête; S. Reinach y a reconnu, avec
plus de raison, un mélange d'éléments les uns scopasiens, les autres praxitéliens. C'est un excellent
travail original du commencement de la période des Diadoques.

Catalogue (1907), n° 252. — Furtwangler, dans Mythol, Lexikon de Roscher, s. v. Herakles, col. 2166,
ligne 62 ; Id., dans The Builder, 1897, 2 janvier, p. 2 sqq. ; Gazette des Beaux-Arts, 1896, II, p. 328 et 332 (S. Reinach);
Id., Recueil de têtes antiques, pi. 176, p. 139; Eugénie Sellers, L Hermès d' Olympie (Gazette des Beaux-Arts, 1897, II),
p. Il, note 6 du tirage à part.

NyCarlsberg 165
loading ...