Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 174
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0182
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 125 (adroite).

Tête de Satyre.

Provenant de Rome. Hauteur, om' 32. Le nez est refait. Nombreuses traces de couleur rouge brun dans
les cheveux.

La tête rappelle, par son expression, celle du « Periboêtos » de Praxitèle; mais, au lieu de la pensée
doucement rêveuse, nous avons ici une vivacité plus grande et une gaieté moins réservée. Les cheveux
se dressent selon la manière devenue habituelle dans les types de Satyres de l'époque postérieure, ce
qui rend le front plus ouvert et plus dégagé. On peut citer, parmi les représentations datant à peu
près du même temps, c'est-à-dire de la fin du IVe siècle, la belle tête de bronze de la Glyptothèque de
Munich (n°45o; Brunn-Bruckmann, 5B) et la tête de Naples (Inv. 6330). L'exécution est d'un bel
effet décoratif.

Catalogue (1907), n° 481.

174
loading ...