Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 178
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0186
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
w^*

*^3^^j

^^1

H





J



tl

t\

1

^Sfe' >;









Fig. 96 — 98 (Lansdowne)

La figure du Sandalenbinder (2) a provoqué une série de discussions, concernant l'interprétation
du motif et, subsidiairement, le nom à donner à la statue.

Le jeune homme noue-t-il sa sandale ou la dénoue-t-il? L'artiste n'a pas exprimé son intention
avec une parfaite clarté ; c'est la même incertitude que pour le relief bien connu de la balustrade
d'Athéna Niké. Cependant, la position recourbée des doigts de la main droite convient mieux,
en tout cas, s'il s'agit de retenir tendues les deux courroies (3). A première vue, il semble peu
pratique que le jeune homme fasse cela d'une seule main. Mais il faut se représenter les choses
de la façon suivante: il a d'abord employé les deux mains pour nouer sa chaussure; puis, un cri ayant
frappé son oreille, il relève, pour écouter, le haut du corps, et c'est afin de donner un appui à son
corps ainsi relevé, qu'il repose son avant-bras gauche sur sa cuisse droite ; quant aux courroies de sa
sandale, celle qu'il était en train de tirer de la main gauche, il la passe à la main droite, laquelle se
trouve dès lors tenir les deux courroies, et il évite ainsi que la sandale se relâche.

Deuxième question: Hermès ou athlète? Dans la monnaie mentionnée ci-dessus, la figure

représentée ne peut être,
en tout cas, qu'Hermès.
Et c'est la même interpré-
tation qu'il faut adopter
aussi pour l'original de
notre statue. En effet,
quel sens aurait, chez un
athlète, un tel mouvement
de la tête? L'explication
de Klein, disant que son
regard parcourt le théâtre
de la lutte, semble bien
forcée ; d'ailleurs, le re-
gard n'est nullement di-
rigé au loin, mais bien
vers le haut. Et puis, la
Fig. ç9 (Fagan) chlamyde serait bien sur- f:8. 100 (Fagan)

(2) Nous conservons ici, pour la commodité, l'appellation allemande, qui n'est pas traduisible en français.

(3) C'est ainsi que Christodoros aussi a compris le motif dans le passage, auquel nous reviendrons ci dessous, de son "Excpoaoi;.

178
loading ...