Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 180
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Y



Ht ^*^ vi.

^

■gj



■:■-



^r ' " ^^^9



^^L. **dr ^^^9



Fig. 105—107 (Gladiateur Borghèse )

l'exemplaire qu'il avait sous les yeux ne représentait pas un athlète, mais bien Hermès, comme le
prouve la mention de la «sandale ailée», mention que nous n'avons aucune raison de tenir pour une
simple fleur de rhétorique. La statue représentait donc certainement Hermès, appelé par Zeus, tandis
qu'il était en train de lier ses sandales.

On admet depuis longtemps, et à bon droit incontestablement, que Lysippe a été l'auteur de
l'œuvre originale. Les formes sveltes et tournantes du corps (6) le démontrent, de même que le style
de la tête. Nous reproduisons ici (fig. 96—98), à titre de comparaison avec l'exemplaire Jacobsen, la
tête de la statue Lansdowne (d'après le moulage) ainsi que (fig. 99 et 100) la tête Fagan du British Muséum
(d'après l'original) (7). Sur la tête Jacobsen, les boucles de cheveux sont figurées un peu plus en

désordre : c'est sans doute le fait du copiste,
auquel il faut attribuer aussi le caractère,
pathétique à l'excès, donné au modelé de la
région des yeux, ce qui m'avait naguère (8)
fait songer directement à Scopas. Mais d'ail-
leurs, si on rend à la tête son inclinaison
exacte, comme elle l'avait sur la statue,
cette apparence s'évanouit presque entière-
ment. De toutes les copies de la tête, c'est
celle de l'exemplaire Lansdowne, bien que
n'étant ni la mieux travaillée ni la mieux con-
servée, qui donne la plus pure impression
d'une œuvre de Lysippe, et l'auteur de ces
lignes a éprouvé à son sujet le même sen-
timent que M. W. Klein (9) à propos du
marbre Jacobsen: ce n'est que par une

(6) On peut citer, comme des figures apparentées, le
Diomïde du relief de Dolon à Vienne (autrefois à Rome, via Mar-
gana; Schreiber, Reliefbilder, XL V; cf. Ausonia, II, p. 86, fig. i)
et une figure de la frise du Mausolée (Overbeck, Ges<h. d.
griech. Plastik,*, II, fig. 171, n° 2).

(7) La tête de la statue non terminée, à Athènes, est
reproduite dans les Einzelaufnahmen, 733/34.

(8) Cf. Einzclaufn., 1.1.
Fig. 108 (Louvre) (9) Praxitelische Studien, p. 10 sqq.

180
loading ...