Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 183
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0191
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
J'ai publié la tête de Florence comme un portrait, à cause de ses traits individuels; ceux-ci sont
adoucis dans la tête Jacobsen, en sorte que l'appellation d'athlète a plus de chances d'être juste. La
statue d'où provient cette tête doit, à en juger par la torsion accentuée du cou, avoir représenté quel-
que mouvement violent. A ce point de vue également, il faut tenir pour juste le rapport indiqué par
Furtwângler avec l'athlète barbu de Dresde (Hettner, 245 ou 246 ; Phot. Krone, (46)647 ; Klein, Kunst-
geschichte, II, p. 363). Cependant celui-ci, d'après le modelé du front, doit appartenir à une époque
postérieure.

Catalogue (1907), n° 118. Cf. aussi EinzelanfnaJimen, 1484/5.

183
loading ...