Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 200
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0208
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 145.

Tête de jeune homme.

Hauteur, Om,27. Provenant de la Grèce; ancienne collection Tyszkiewicz Le nez est refait.

On a pensé à nommer cette tête Attis, à cause de son expression féminine et des boucles
de cheveux emmêlées retombant sur le front. Mais la nature du couvre-chef exclut cette appellation,
puisque, pour Attis, c'est le bonnet phrygien pointu qui le caractérise. Or, ici, nous avons affaire
à un chapeau de cuir mou, arrondi, reposant sur la partie postérieure de la tête, tel qu'en portaient
les voyageurs(1). Quant à Hermès, on ne peut non plus y songer, ne fût-ce qu'en raison de cette
abondante chevelure bouclée. Cependant, on ne peut guère révoquer en doute le caractère masculin
de la tête.

La création de ce type ne remonte pas à l'époque grecque; elle appartient évidemment
à la période romaine. L'exécution en est soignée, mais dure. Il y a au palais Riccardi à Florence
(Dûtschke, 113), une tête semblable, si mes souvenirs sont fidèles.

Catalogue (1907), n°375.

(1) Les bords du chapeau sont cassés tout autour.

20J
loading ...