Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 203
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0211
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 147 (adroite).

Fragment de bas-relief.

Longueur, om,33; hauteur, o"', 175. Provenant de Pompéi. Marbre pentélique. Revers lisse. Les parties man-
quantes semblent avoir été complétées jadis ; en effet, il se trouve dans les surfaces de cassure plusieurs petites
mortaises, bouchées avec du plâtre, qui sont manifestement d'origine moderne. Pour ce qui est d'une mortaise
plus grande, dans la surface de cassure du côté gauche, je ne puis décider si elle est moderne ou antique. Du
côté droit, la plaque est complète.

Un homme âgé, au ventre flétri, est assis, les pieds croisés, sur un siège profilé ou peut-
être une des marches d'un édifice. Il tient un rouleau entre les deux mains; à son avant-bras
gauche est suspendu un sac de cuir, contenant d'autres rouleaux de manuscrits.

J'ai voulu jadis(i) reconnaître dans ce fragment la représentation d'un cynique, parce que
je considérais le sac renfermant les rouleaux de manuscrits comme étant la besace à pain (jiijqo.),
caractéristique de la secte cynique (2). Mais comme Michaelis l'a signalé avec raison (3), nous trou-
vons sur les gobelets d'argent de Boscoreale un sac pareil porté aussi par des philosophes d'une
autre secte, tels que le stoïcien Zenon et Epicure, en sorte qu'il est plus juste de désigner sim-
plement du nom général de philosophe le personnage représenté.

La ressemblance de ce fragment avec les morceaux de bas-reliefs qu'a rapprochés et réunis
Amelung dans les R'ômische Mitteilungen, 1908, pi. I—III, ne tient qu'à des détails extérieurs tout
fortuits. Rien que les proportions différentes suffisent déjà pour rendre impossible l'idée d'une com-
mune origine. Notre fragment provient plutôt d'un «relief pittoresque hellénistique ». Il est d'une
exécution fine et soignée ; beaucoup de Liegefalten dans la draperie.

Catalogue (1907), n° 185.

(1) Cf. Griech. und rôm. Portràis, texte des pi. 321 et 322.

(2) Cf. Schneider, Album, pi. XXV, 4, p. 10.

(3) Cf. les Preussischt Jahrbiicher de Delbrûck, 1896, p. 42 sqq.

203
loading ...