Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 204
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0212
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 148 (adroite).

Fragment de bas-relief: Ménade endormie.

Hauteur, ora,l68; largeur, o™,205; épaisseur, Om,Oi8. La plaque est complète à droite et en bas; elle est
finement polie par derrière. A gauche, en bas, dans la cassure, cheville de métal, antique. Marbre de Paros.

Une jeune fille nue dort, couchée sur le dos, contre un fond rocheux où elle a jeté son
vêtement. Elle porte au front le bandeau dionysiaque; au-dessous de sa tête apparaît la hure d'une
peau de sanglier: il s'agit donc d'une Ménade. Son bras gauche retombe, le droit était relevé.
A sa droite, près du sein, et aussi à l'extrémité gauche du fragment, il y a des traces d'autres
figures, sans interprétation possible.

Ce fragment est très étroitement apparenté au relief de l'ancienne collection Ludovisi, publié
par Schreiber, Hellenistische Reliefbilder, XXIV. Seulement, dans ce dernier, c'est sur une peau
de lionne que repose la tête de la dormeuse. Il n'est d'ailleurs pas possible de décider si notre
fragment doit être complété d'après l'exemplaire Ludovisi. Dans l'exécution, il est, en tout cas,
plus vivant, plus grec que le sec et fade exemplaire romain.

Catalogue (1907), n° 127.

%. 124

201
loading ...