Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 206
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0214
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 148 (à gauche).

Fragment de bas-relief.

Hauteur, Om,4ç> ; largeur, Om,35 ; épaisseur, o'",o6—Om,o8. Provenant de Rome. La plaque est complète à
gauche, brisée sur les autres côtés. Marbre à grain fin, un peu bleuâtre. Traces de couleur brun rouge sur le mur,
sur le cheval au premier plan et sur le fond. Les tenons au-dessus et au-dessous de la jambe gauche du cheval
au second plan proviennent des sabots de devant du premier cheval.

Un attelage de deux chevaux' court à gauche, les rênes tenues par une main droite, en
longeant un mur de ville couronné de créneaux. De l'intérieur de la ville, à gauche du merlon,
s'allonge un bras droit, portant un petit enfant. On ne saurait douter que la scène représentait
Achille traînant le cadavre d'Hector autour des murs de Troie, cependant qu'Andromaque, avec
le petit Astyanax, contemple l'horrible spectacle. La représentation diffère, il est vrai, du type
habituel (1) et du récit homérique, en ce qu'elle introduit l'épouse et l'enfant comme témoins de
la scène sur les murs de la ville (pour ce qui est des père et mère, nous pouvons supposer qu'ils
étaient dans la partie perdue du relief) : la représentation ne fait que gagner par là en tragique
immédiat et en énergie.

Dans le catalogue de la Glyptothèque, on a émis l'idée qu'il y avait un lien entre ce relief
et un autre, provenant de Santa Marinella, près Civita-Vecchia, lequel représente la remise du
petit Dionysos à Zeus(2). Mais comme les pierres de taille du mur sont, dans les deux fragments,
distribuées d'une façon différente, cela seul suffit pour qu'on ne puisse plus songer à les combiner
entre eux. Ce qui est exact, c'est que tous les deux appartiennent à la catégorie des «reliefs pitto-
resques hellénistiques».

Catalogue (1907), n° 288.

(1) Par exemple, vase d'argent de Bernay à Paris, Bibliothèque Nationale (Babelon, Cabinet des antiques, p. 53, pi. XVII; Giraudon,
B. 506; Raoul-Rochette, Mon. inéd., pi. LUI); Thensa Capitolina, Rom. Mitt., XXI, 1906, p. 347 sqq. (Stâhlin).

(2) Ce fragment a passé avec ma collection au Musée National de Budapest. Il est reproduit dans les Not. d. scavi, 1895, p. 197 sq., fig. 3.

206
loading ...