Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 41a
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0276
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Sur le bord supérieur de l'urne, il y avait une inscription peinte, dont on ne discerne plus
que de faibles vestiges; une seule lettre se lit encore clairement: un r, à droite au dessus de la
flamme de la torche.

Les faces latérales sont décorées chacune d'un monstre marin, dont l'un a une tête de cheval,
et l'autre (à gauche) une tête de griffon.

La figure du couvercle représente un homme d'âge moyen, qui tient dans la main droite
une coupe plate sans anse (<piâhj); le quatrième doigt de la main gauche est orné d'un grand anneau
servant de cachet. Cette figure, quoique beaucoup moins bien conservée que l'urne elle-même,
présente pourtant encore, elle aussi, des traces de couleurs; c'est la surface de la tête, princi-
palement, qui a souffert.

Catalogue (1898), p. 342, H. 94. Reproduction dans Kôrte, / ril. d. urne etr., II, p. 264.

Ny-Carlsberg II
loading ...