Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 49a
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0284
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
PLANCHE ig2.

Statuette d'un Égyptien.

Hauteur (avec le socle) o, m 43- Bois. Achetée au Caire. Provenance probable: Siout. Conservation ex-
lente. Travail très fin.

L'homme est représenté debout, dans l'attitude de la marche, le pied gauche en avant. La
tête est coiffée d'une perruque assez courte, simulant des rangs de boucles courtes, étagées les unes
au dessus des autres. Le visage est imberbe; les yeux sont enchâssés dans une feuille de bronze
qui remplace les paupières et les cils. La prunelle qui est de couleur noire, est incrustée clans une
matière blanche. Les bras pendent le long du corps; les mains sont fermées et serrent, chacune, un
petit rouleau. Pour tout vêtement l'homme n'a qu'un pagne, fait d'une étoffe blanche, légèrement
ouvert sur le devant et descendant jusqu'à mi-cuisse avec une pièce retombante au milieu. Une
simple bande mince serre le pagne sur les hanches.

La statuette appartient sans doute à la trouvaille remarquable faite en 1893 environ dans
un tombeau aux environs de Siout, et qui a fourni au Musée du Caire une soixantaine de
statuettes en bois de soldats égyptiens décrites et publiées (1) par M. Maspero, directeur général du
service des Antiquités de l'Egypte. Notre statuette représente évidemment un officier qui a commandé
une partie de la troupe. Les soldats sont réunis ensemble sur deux socles, une trentaine sur chacun;
les officiers, au contraire, étaient placés sur des supports isolés.

La statuette date sans doute de la XIIe dynastie qui, en tout cas, est antérieure à l'an 2000
ou, du moins, à l'an 1800 avant Jésus-Christ.

Catalogue (1899): A. 39.

(1) Grébaut et Maspero, Le Musée Egyptien PI. XXXIV—XXXVI.

V-Cailsberg II


loading ...