Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 58a
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0293
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PLANCHE 201.

Statuette d'un Égyptien.

Hauteur o,m 49. Pierre verte, très-dure. Achetée au Caire. Provenance inconnue; peut-être Sa-el-Hagar
(Sais) dans la Passe-Egypte. Préservation parfaite. Travail superbe.

L'homme, dont le nom nous est inconnu, le monument étant complètement anépigraphe,
est figuré agenouillé, assis sur les talons. Il est imberbe et porte une perruque arrondie du bas,
et qui descend jusqu'aux épaules, laissant apparaître les oreilles. Cette coiffure est très fréquente
à l'époque Saïte, période de l'histoire d'Egypte à laquelle appartient notre statuette.

Les bras sont étendus et suivent le corps; les mains reposent sur les cuisses, un peu au-
dessus des genoux. L'homme a pour tout vêtement le pagne appelé schenti, qui aux anciennes
époques de l'histoire d'Egypte était réservé aux rois, mais qui, comme nous l'avons déjà dit, fut
plus tard d'un usage assez général.

La statuette est très finement travaillée; la surface paraît avoir été polie.

On observe sur la poitrine deux figures de divinités sculptées en relief dans le creux:
à droite Osiris debout, les jambes en gaîne, à gauche Isis coiffée du disque solaire et des deux cornes.

Le monument est un œuvre de la dernière époque Saïte, des temps de Nektanèbe (XXXe Dy-
nastie) plutôt que de la XXVIe dynastie. On peut donc l'attribuer au IVe siècle avant notre ère.

Les statuettes du même genre de divers musées, notamment du Louvre, de Berlin etc., datent
toutes de l'époque Saïte.

Catalogue (1899): A. 145.

58
loading ...