Arndt, Paul   [Hrsg.]
La Glyptothèque Ny-Carlsberg: les monuments antiques (Texte) — München, 1912

Seite: 64a
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arndt1912text/0299
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
PLANCHE 210 A.

Statuette d'un Dieu Egyptien.

Hauteur o, m 50. Granit. Achetée à Paris en 1890 à la vente Raymond Sabatier. Conservation parfaite.
Bon travail.

Osiris, le souverain de la région des morts et en même temps le prototype de chaque
être humain, est assis sur un trône à dossier peu élevé. Le dieu, androcéphale et coiffé d'une mitre
conique flanquée de chaque côté d'une plume, porte la longue barbe osirienne. 11 tient dans les
mains le crochet et le fouet, les deux emblèmes ordinaires d'Osiris. Les jambes sont enveloppées
et forment une espèce de gaîne, comme pour les momies.

On voit, sur le côté droit du siège, la figure de la déesse Isis, gravée en creux. Elle est
debout, coiffée du disque flanqué des deux cornes, et lève les deux mains en adoration devant
son frère et mari, Osiris. Sur l'autre côté du siège une femme debout porte une coiffure presque
divine, sa tête étant ornée de deux longues plumes droites; comme Isis elle lève ses deux mains
en adoration devant le dieu Osiris. La figure de la dame est comme celle de la déesse gravée
en creux. Une inscription hiéroglyphique nous apprend qu'elle représente la princesse Ameniritis, fille
du roi Kashta, connue par divers autres monuments. Elle avait le titre de souveraine de la princi-
pauté religieuse de Thèbes et doit avoir vécu en l'an 700 environ; plusieurs constructions à Lhèbes
portent son nom. On lit encore sur le monument le nom d'un certain Hor ou Horos qui doit
avoir été un des ministres de la princesse, chargé de l'exécution de quelques-uns des rites religieux
qui devaient avoir lieu dans les temples de Thèbes au nom de la princesse.

Catalogue (1899): A. 128. Catalogue de la collection Sabatier, p. 2—3, n° 3; G. I.EGRAiN, Textes recueillis
dans quelques collections particulières, dans le Recueil de Travarix vol XIV, p. 53 n° 3 (Paris 1892).

64
loading ...