Ars Classica   [Hrsg.]
Catalogue de monnaies antiques grecques et romaines: collections de feu René de St-Marceaux, Paris ; de feu Wm. Carr, Esq., J. P., D. L., Ditchingham Hall, Norfolk ; du Capt. E. G. Spencer Churchill, Northwick Park, Blockley, Glos. ; d'Arthur Colegate, Esq., Redbourne Hall ; de Miss Winifred Lamb, Holly Lodge, Campden Hill ; ainsi que d'autres amateurs ; vente: 3 juillet 1933 (Katalog Nr. 16) — Genève, 1933

Seite: 77
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ars_classica1933_07_03/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
— 77 —

N°» Poids

1281 11,73 M21

1285 5,53 M14x19

1286 12,36 M2:!

1287 11,96 M2'

1288 12,07 M

23

1289 11,74 M

22X21

1290 11,80 M

1291 12,23 M

99

ELIDE

Elis et Olympie. 510-471. Aigle à g., les ailes soulevées, dépeçant à coups de bec
un lièvre qu'il tient dans ses serres. 1$. F"A • Foudre ailé, ayant deux vrilles
symétriques en haut et en bas. Selt. 32. Très beau.

— Collection Sir H. Weber, n° 4005. —■

Aigle volant à g., les ailes éployées horizontalement, tenant dans son bec un
serpent. Deux contremarques, dont une, un triskèle. 1^. F~A- Foudre ailé.
Bab. III, 1037. Selt. p. 12, a, pl. 8, 3. T . B.

471-452. Aigle à d., les ailes soulevées, tenant par le dos, dans ses serres, un
lièvre qu'il tue à coups de bec. Plusieurs contremarques. 1^. F-A- Niké
drapée, les ailes éployées, courant à g., tenant de la main d. une couronne
et relevant de sa main g. les plis de sa robe. Cercle creux. BMC. —. Bab.
pl. 39, 7. Selt. 20 (cet exemplaire). Syll. 165. Très beau.

— Collection Pozzi, n° 1820. —

452-432. Même type, d'un style plus avancé, ty. F~A ■ Foudre ailé. Cercle creux.
Bab. pl. 230, 8. Selt. 93. Très beau.

— Ancienne collection de St-Marceaux.

Aigle debout à g. sur une base, les ailes soulevées ; devant lui, le cadavre d'un

héron, ty. . AEION- Niké drapée assise à d. sur un cippe carré, dans

une attitude charmante, songeuse, la main g. sous le menton, tenant de la

main d., appuyée sur le socle, deux branches d'olivier. Carré creux. Bab.

pl .229, 14. Selt. 120. De la plus grande rareté et un des

plus beaux exemplaires connus.

« On ne se lasse pas de contempler cette Niké d'une noblesse de style incomparable, son
aisance et l'ampleur, la grâce et la majesté de l'attitude, la souple élégance des
draperies. » (Babelon, Traité p. 719.)

— Ancienne collection de St-Marceaux. —

F-A- Aigle à g., les ailes soulevées, dépeçant un serpent qu'il tient dans ses
serres. Contremarque. H>. [F • A] • Foudre avec de grandes ailes à longues
pennes éployées dressées, la base munie de vrilles symétriques. Carré
creux et grènetis. BMC. 25. Bab. p. 230, 5. Selt. 124.

—■ Collection S. Pozzi, n° 182g. — Très beau

421-365. Tête d'aigle à g. ; au-dessous, feuille de lierre ; contremarques, ty. F~A-
Foudre ailé ; le tout dans une couronne d'olivier. BMC. 38-40 var. Bab.
pl. 231, 2 var. Selt. 157. T. B.

363-343. Tête laurée de Zeus Olympien à d. K. FA- Aigle debout à d. sur un
chapiteau ionien (la meta) ; dans le champ à d., un foudre horizontal. Bab.
pl. 234, 20. Selt. 197 var., pl. VI, CN, ee.

Style merveilleux. De toute beauté.

1292 11,72 ' M 24 | Tête semblable de Zeus olympien à g., les cheveux retombant sur la nuque;

derrière, un foudre ailé. ty. FA ■ Aigle debout à d. (d'une
finesse de style remarquable), les ailes closes, sur un
chapiteau ionien (la meta). BMC, Bab., Selt.—, cf. Selt. pl. VI, CF, $a.
Pièce inédite et unique, d'un style admirable, la
tête de Zeus ressemblant beaucoup à celle des
s t a t è r e s d ' A r c a d i e . Superbe.

1293 11,64 | M i:> S 323-271. Tête laurée de Zeus olympien à d. if [F"A] ■ Aigle, les ailes closes,

debout à d. ; dans le champ, à g., un foudre ; à d., une couronne ; en bas,
A PI • BMC. 120. Bab. pl. 234, 9. Selt. 221 (cet exemplaire).

Très beau.
loading ...