Ars Classica   [Hrsg.]
Catalogue de monnaies antiques grecques et romaines: contenant les collections de R. Burrage, Esq., de Boston, Mass. ; du J. S., de Vienne ; et d'autres amateurs ètrangers ainsi que la collection très importante de monnaies romaines formée par Arthur J. Evans, Youlbury near Oxford ; vente: 3 octobre 1934 (Katalog Nr. 17) — Genf, 1934

Seite: 81
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ars_classica1934_10_03/0089
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
— 8î —

Nos

Métal et
poids







*1321

^\2,85

De Rome (69-70). IMP CAESAR etc. Tête laurée à d. R*. TITVS etc. Titus et
Domitien à cheval, galopant à d. C. 539. BMC. II, p. 7, 44 II. Rare. B.

1322

;ï*3,43

De Rome (79). IMP CAESAR etc. Tête laurée à d. R* TR POT X COS Vllll-

Victoire à g. attachant un bouclier à un trophée, au pied duquel se trouve un captif
assis à g. C. 552. BMC. II, p. 44, 246. T. B.
— Allusion à la conquête de la Judée. —

1323

M 3,63

De Rome (79). IMP CAESAR etc. Tête laurée à g. 1$. TR POT X COS VIII • Statue à
tete radiée debout sur une colonne rostrale. C. 500. BMC. II, p. 45, 253. b. D. C.
■— La statue radiée est le Colossus, aux traits de Néron ou de Titus, érigé en 75. —

1324

jR3,05

Domitille, femme de Vespasien, f avant 69. De Rome (80-81 ?). DIVA DOMITILLA
AVGVSTA • Buste drapé de Domitille, à d. R*. FORTVNA AVGVST- Fortuna
debout à g., tenant une corne d'abondance et un gouvernail. C. 3 (fr. 400.—).
BMC. II, p. 246, 137. Extrêmement rare. B.
— Vente Ratto, Milan, 1912, 1430 (155 lire). —

1325

^23,94

Domitille jeune (?), fille de Vespasien, f avant 69. Sesterce de Rome, frappé par Titus
(80-81). IMP- T- CAES- DIVI • VESP- F • AVG- P- M • TR- P- P- P- COS VIII

autour de SC* ïy- MEMORIAE | DOMI ! TILLAE , en ex., SPQR- Larpentum
attelé de deux mules à d. C. 1. BMC. II, p. 270, 22 6-8.

Rare. Belle pat. verte. Revers T. B.
— Il se peut que le type de « memoriae Domitillae » s'applique à Domitille, femme de Vespa-
sien, mais il n'est pas possible d'affirmer qu'il ne se rapporte pas à Domitille jeune. Toutes
deux moururent avant l'avènement de Vespasien. L'attribution de Cohen repose, sur le fait
que Statius, Silvae, I, 197 sqq., nomme la fille, et non la mère, parmi les « divi » de la famille
flavienne. —

1326

JE 12,02

Titus. 79-81. As de Rome (80-81). IMP [T CAES VESP] AVG PM TR P COS VIII-

Tête laurée de Titus à g. R*. PAX - AVGVST SC ■ Pax debout à g., tenant une
branche et un caducée. C. 146. BMC. II, p. 267, 212.

Belle pat. foncée. Très beau.

1327

JE 24,79

Sesterce de Rome (72). T- CAES VESPASIAN IMP PON TR POT COS H-

Tête laurée à d. Derrière, contremarque insertie en argent de la
collection d'Esté. R*. IVDAEA-CAPTA SC- Palmier ; à d., une Juive (la
Judée) assise sur une cuirasse à d. dans l'attitude de la désolation ; à g., l'empereur
(ou un prince) debout à d., le pied g. sur un casque, tenant une haste et un para-
zonium. C. 113. BMC. II, p. 140, 631. Rare. Pat. brune. T. B.
— Provient de la collection H. C. Levis, mais n'a pas figuré dans sa vente. —

1328

25,08

Sesterce de Rome (72-73). J CAESAR VESPASIAN IMP Mil PON TR POT II
CO^s ii ' Tête laurée de Titus à d R (ex ) L'eniDereur debout à e" le Died d
sur une proue de navire, et tenant une Victoire ; devant lui, un captif juif dans
l'attitude de la supplication et une Juive courant à d. C. 234 (fr. 100.—). BMC. II,
p. 147, 652 ; pl. 26, 2. De la plus grande rareté. Pat. foncée. T. B.

— Vente Otto, Lucerne, 1931, 1016 (fr. 710.—). —■
— Voir le mémoire du Dr Lederer, Beitrâge zur rômischen Mùnzkunde. Ueber eine Judaea
Mùnze, Z. fur Num., 1930, pp. 42-59, où un exemplaire, moins bien conservé de cette pièce
rarissime, est figuré à la pl. II, 2. —■

1329

^26,84

Sesterce de Rome (80-81). DIVO AVG T DIVI VESP F VESPASIAN SC- Titus
assis à g. sur une chaise curule, tenant une branche d'olivier ; derrière, deux boucliers,
un casque et un parazonium ; devant, un bouclier surmonté d'un casque. R*. Sans
îegenoe. vue a vox q oiseau au uonsee , a g., ta ivieia oiioans , a a., le portique
d'un édifice à deux étages. C. 399 (fr. 80.—). BMC. II, p. 262, 190-1, note.

De grande rareté. Belle pat. brune. Superbe.
— Provient des ventes Stewart, Bunbury, Macherell, 1906, Munich XXX, 1911, 940 (^30)
et Vierordt 1923, 1077 (355 florins). —

-— Cette monnaie est l'une des plus importantes du règne de Titus; elle rappelle la célébra-
tion de l'achèvement de l'amphithéâtre flavien ou Colisée en 81. On y voit, au dr., Titus,
dont les victoires ont été couronnées par la Paix. ■—
loading ...