L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 66
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0077
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
66 L'ART.

basilique à Herculanum, peut faire supposer que sa statue et celles des membres de sa famille qui se
voient au musée de Naples, ont été élevées en mémoire de ce bienfait.

Dans les époques barbares, où la matière est plus estimée que le travail artistique, les métaux
précieux sont bien plus exposés à toutes les convoitises que la pierre et le marbre, qui n'ont presque

Heraclite, bronze du Musée national de Naples.

pas de valeur. Aussi les collections d'antiquités ne possèdent guère d'objets en or et en argent, sauf
les médailles, que leur valeur monétaire a pu préserver, quelques bijoux enfouis dans les tombeaux et
quelques vases ou statuettes provenant d'une trouvaille inattendue, comme celle du trésor de Bernay
ou du trésor de Hildesheim. Une catastrophe comme celle qui a englouti Pompéi et Herculanum aurait
pu faire espérer des découvertes plus importantes, mais le désastre n'a pas été tellement subit que
les habitants n'aient pu emporter leurs objets les plus précieux. Les fouilles ont fourni cependant un
certain nombre d'ustensiles en argent et en or, et on peut espérer en découvrir d'autres; mais c'est
loading ...