L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 92
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0107
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
92 L'ART.

toire, l'Alexandre combattant, l'Amazone et bien d'autres encore, dont on peut acbeter les repro-
ductions exactes dans une salle spéciale du musée de Naples. Ces reproductions sont de véritables
fac-similé; la patine particulière de chaque objet est rendue avec une merveilleuse perfection.

Parmi les œuvres d'art découvertes à Pompéi Jans ces dernières années, la plus remarquable est
une charmante statuette de jeune homme chaussé d'élégantes sandales et portant une peau de chèvre
sur l'épaule. Le mouvement de sa main droite et de sa tète mollement inclinée ont fait croire à
M. Fiorelli qu'il écoutait quelque son lointain et l'ont fait regarder comme un Narcisse entendant la
voix de la nymphe Écho. D'autres antiquaires, avec plus de vraisemblance, à mon avis, ont vu dans
cette charmante figure un jeune Satyre ou Dionysos lui-même jouant avec une panthère, qui, toutefois,

Lampadaire, bronze du Musée National de Naples.

n'a pas été retrouvée, La coiffure, formée d'une branche de vigne ou de lierre, semble bien un
attribut dionysiaque. Quelle que soit l'explication qu'on adopte pour cette statuette, elle mérite,
par la pureté des lignes, l'élégance des formes et la simplicité du mouvement, d'être mise au nombre
des œuvres Les plus parfaites de la sculpture.

Si on veut se faire une idée de la variété de types que fournissait à l'art grec le cycle mer-
veilleux de Dionysos, on peut rapprocher de cette gracieuse figure une autre statuette de bronze
qui est aussi un chef-d'œuvre, mais d'un caractère tout à fait opposé. C'est un Silène ivre qui devait
servir de support à un vase ou à une corbeille de fruits. Je crois qu'on peut expliquer d'une
manière très-simple le caractère attribué à Silène par la mythologie et les formes trapues et obèses
que lui donnent en général les artistes de l'antiquité : Silène n'est, à mon avis, qu'une personni-
fication de l'outre pleine de vin; comme c'est dans l'outre que la liqueur divine s'élabore, Silène
loading ...