L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 101
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
L'ŒUVRE DE LA MARQUISE DE POMPADOUR. 101

trois planches, et de plus sept autres pièces gravées d'après Boucher et Eisen, grand papier; petit in-folio
maroquin rouge. Elle fut vendue 72 liv. 19 sols.

Il est probable que le frontispice n'est pas compté dans cette énumération. Nous revenons donc
à 71 Estampes. Quant à la 72e dont parle le catalogue de Marigny, on ne la retrouve nulle part
ailleurs.

Il résulte des notes de Guay que, outre les estampes, la marquise a gravé aussi plusieurs pierres,
ou que du moins elle a travaillé à quelques-unes. Quelques flatteurs posthumes de la favorite, entre
autres M. Capefigue, lui avaient obligeamment attribué toutes celles des pierres de la collection qui ne
sont pas signées. La publication par M. Leturcq des notes manuscrites de Guay dément absolument

Fac-similé de quelques-uns des dessins de Boucher
D'après lesquels mrae de Pompadour a gravé des estampes.

ces complaisantes attributions. Guay revendique pour lui-même la plupart des pierres qui ne portent
pas sa signature. Le nombre de celles auxquelles a travaillé madame de Pompadour est très-peu
considérable. En voici rénumération dans l'ordre du classement des estampes. Je copie les notes de
Guay :

38e. — Génie militaire. La pierre est gravée en creux. Madame de Pompadour, la donnât à M. le
Coule Dargensout, Ministre et Secrétaire Detat au de Partement de la Guaire. Madame de Pompadour a
beaucoup travaillé a cette Pierre.

40''. — Génie de la musique. Gravé sur une agatonnix de deux couleurs tout ce qui compose ce sujet
loading ...