L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 107
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
L'ARCHITECTURE CHEZ LES PEUPLADES INDIGÈNES DU MEXIQUE. 107

Les derniers venus sur le plateau d'Anahuac, les Aztèques prirent pour modèles les constructions
des Toltèques. Mais, soit qu'ils aient reculé devant des travaux excessifs, soit qu'un goût plus épuré
leur ait fait préférer une certaine harmonie des proportions aux œuvres colossales de leurs devanciers,
ils donnèrent à leurs temples des dimensions beaucoup plus restreintes.

Les deux pyramides de Téotihuacan (dédiées l'une au soleil, l'autre à la lune) avaient 208 mètres
de base sur 55 et 44 mètres de hauteur. Le noyau en était formé d'argile mêlée de petites pierres, et
revêtu d'amygdaloïde poreuse.

La pyramide de Papantla, exceptionnellement construite en pierres de taille, avait 18 mètres de
hauteur sur 25 de base.

Malheureusement, de tout cela il ne reste plus que des ruines informes. La fureur religieuse des
Espagnols du XVI" siècle les poussait à détruire tout ce qui rappelait un culte abhorré, et c'est à grand'-
peine que l'on a pu opérer la reconstruction graphique du teocalli de Téhuacan reproduit ici.

Le Teocalli de Téhuacan.

Seuls, les gigantesques travaux des Toltèques devaient défier et les injures du temps et la rage
de destruction des vainqueurs.

Des teocallis construits par eux, le plus célèbre est celui de Cholula, — « la colline faite de main
d'homme », comme l'appellent les Indiens.

A quatre lieues de Puebla, au milieu de la plaine aride qui s'étend du pied de la sierra Madré au
sommet des Cumbres, s'élève une colline verdoyante. Vers 1808, comme on voulait rectifier la route
qui va de Cholula à Mexico, on fut obligé de creuser une tranchée dans l'une des extrémités de cette
colline. On rencontra d'abord une masse compacte formée d'argile et de briques cuites, puis on mit à
découvert, encastrée dans l'argile, une sorte de maison carrée en pierre, dont la toiture était soutenue
par des poutres de sapin. A l'intérieur, il y avait deux squelettes, des idoles en basalte et des vases
peints et vernis avec art.

On avait taillé en plein dans le teocalli de Cholula.

On prit des mesures exactes, et l'on reconnut que la pyramide, composée de quatre assises
dégale hauteur, exactement orientées aux quatre points cardinaux, ne comptait pas moins de
439 mètres sur chaque coté, et de 54 mètres d'élévation.

Cent vingt gradins conduisaient à la plate-forme d'une superficie de 4,200 mètres carrés. Sur cette
loading ...