L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 155
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0172
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
J.-F. MILLET. 15$

auquel des théoriciens qui mêlent la politique à tout ont voulu prêter des idées tout à fait étran-
gères à l'artiste, il ne se dégage pas une seule fois un sentiment de protestation sociale ni il ne
s'élève un cri de révolte.

IL

La direction de l'Art a fait graver quelques-unes des toiles les plus célèbres de Millet, la Cueil-
le lie des haricots, le Bûcheron, la Lessiveuse, la Gardense d'oies et un de ses dessins : la Petite Bergère.

En envoyant à M. Paul Tesse la belle toile la Bergère avec son troupeau (n° 1362 du livret du Salon
de 18641, appartenant aujourd'hui à M. Van Praet, ministre de la maison du Roi des Belges, l'artiste
lui écrivait la lettre suivante qui a son intérêt :

J l v*—i ïsfc-» /i~~> ^> ^«wù=r

u

L'ensemble des toiles peintes par Millet n'est pas considérable, il exécutait difficilement, lente-
ment, travaillait beaucoup son tableau et ne savait point se satisfaire; comme la gestation de l'idée
était lente et réfléchie, il équilibrait facilement ses compositions et les établissait assez rapidement,
loading ...