L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 227
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0248
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
LOUIS BOULANGER. 227

Il ne connut pas les jouissances d'une vaste popularité, que ses succès de Ma\eppa et du Triomphe
de Pétrarque lui avaient fait pressentir; mais que de douces émotions il éprouva, que d'illusions char-
mantes il caressa dans cet atelier bien-aimé, près d'une femme chérie et si digne de l'être, en inter-

Au Bois de Fleury-sous-Meudon.
Dessin de Louis Boulanger.

prêtant, d'une brosse émue et docile, ces merveilleuses littératures de la France, de l'Angleterre et de
l'Espagne dont la lecture l'enivrait!

Quelle joie pour lui de lire les strophes passionnées de Byron, les scènes épiques de Shakespeare,
les malignes inventions de Cervantes ou les vers profonds et imagés de Victor Hugo!

Avec quelle volupté il se précipitait dans cet océan d'inspirations! avec quelle ferveur il s'y
loading ...