L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 321
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0346
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA CURIOSITE. 321

aiguë, la destrtictivité, et, les crises se rapprochant de plus en plus, les derniers restes de l'art ancien
allaient bientôt disparaître. '

Il y avait alors dans la curiosité une région presque inexplorée. L'orfèvrerie, les meubles, les

Saint Skbastien, Bronze de Donatello.
(Collection de M. Edouard André. Exposition de l'Union Centrale des BeMix-Arts} de 1874.)

Gravure de Méaulle.

émaux, la ferronnerie, tous les petits monuments de la vie usuelle étaient laissés de côté ou rangés
dans les cabinets d'histoire naturelle parmi les habits de sauvages et les pétrifications. Et pourtant
les anciens maîtres, — je parle des plus grands, — avaient mêlé quelque chose de leur divin parfum

Frise en pierre du commencement du xvr siècle.
(Collection de M. Edm. Bonnafle.)
Gravure de Méaulle.

à ces humbles productions de l'industrie. Ils composaient des dessins pour les orfèvres, les bro-
deurs, les huchiers, estimant que fart n'est pas un souverain jaloux cantonné dans sa cour, mais
qu'il rayonne au loin, inondant de la même lumière la cime des montagnes et le caillou du sentier. Or,
Tome I. 41
loading ...