L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 364
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0391
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
costume et le caractère. Il allait et venait par les camps avec une activité infatigable, muni d'un large
carton de papiers légèrement teintés sur lesquels, avec une dextérité extraordinaire, il fixait au pied
levé et debout tout ce qu'il voyait, en rehaussant ses dessins d'une tache blanche, pour avoir des

reliefs. C'était déjà juste, net, très-habile de
facture, pas encore savant au point de vue de
l'attache anatomique. Dans quelques-unes de
ces occasions, uniques au monde pour un
peintre, où l'empereur actuel du Maroc venait
à nous dans son somptueux apparat pour signer
la paix,[aux plaines de Bu-Séja ou de Vad-Ras,
le peintre déployait une activité silencieuse;
tout l'intéressait : les chevaux, les types, les
étoffes, les armes, les bizarres accoutrements
de la garde noire. Quand, après quarante ou
cinquante escarmouches, cinq grands combats
et huit batailles, nous entrâmes à Tétuan en vainqueurs, ayant pris d'assaut les deux camps qui
défendaient la ville, le maréchal O'Donnell désigna à Alarcon, le poëte, et à nous, vin palais beau
comme un alhambra. Nous offrîmes l'hospitalité à Fortuny, mais il lui fallait les bouges du Barrio
des juifs, les cavernes étranges et noirâtres où se réunissaient les- vaincus, l'impression de la rue.

l'i.at de faïence hispano-mauresque.
(Collection Fortuny.)
Fac-similé d'un dessin de l'artiste.

le spectacle de la vie orientale, l'épisode de caractère. Pendant tout son séjour dans la ville il vécut
en plein air, occupé à rassembler les documents qui devaient lui servir l'année suivante à peindre ses
premiers tableaux importants; il se borna à reproduire le beau patio blanc aux murs ornés d'azulejos
de notre demeure.

J'insiste sur ce point, que la vie civile des Maures, l'épisode pittoresque et la scène de mœurs
l'ont .beaucoup plus frappé que la lutte elle-même, si poignante et si pleine d'émotion. La guerre
offrait à chaque pas des sujets complets à tous les points de vue, il les négligeait; et cela nous parut
singulier alors qu'il ne vît dans tout cela, ou qu'il ne choisît, comme artiste que les manifestations du

Fusée d'ivoire ornée de caractères coufiques.
Sculptée par Fortuny
pour l'épée arabe forgée, ciselée et damasquinée par lui.
Fac-similé d'un dessin de l'artiste.
loading ...