L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 377
DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0405
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
QUELQUES MOTS SUR L'ART RUSSE A MOSCOU. 377

écrit sur un poëme de M. Jules Barbier; l'autre en cinq actes, — c'est M. Louis Gallet qui est
l'auteur du livret, — dont la donnée est historique. On voit que M. Massenet ne sera pas pris au
dépourvu le jour où l'Opéra se décidera à lui donner l'hospitalité. 11 est à désirer, dans l'intérêt de
l'art et peut-être dans celui de notre première scène lyrique, que ce jour ne se fasse pas trop
attendre.

Arthur Pougin.

QUELQUES MOTS SUR L'ART RUSSE

A MOSCOU

Le Kremlin renferme des édifices construits un peu à toutes les époques : le Palais des tçars ait
du belvédère, le Palais anguleux, construits en 1487; VArsenal (1702); le Sénat, sous le règne de l'impé-
ratrice Catherine ; le Palais impérial en 1817; enfin le Nouvel Arsenal, où se trouve le trésor impérial,
dont nous nous sommes occupé dans un précédent article. Vus isolément, les monuments du Kremlin
ne nous donneraient l'idée que d'une architecture des plus disparates: mais l'ensemble en est grandiose.

Cet assemblage de toits dorés, d'édifices aux couleurs les plus tranchées, a une saveur exotique qui
étonne et séduit. On se croirait en face d'une de ces fabuleuses cités orientales dont parlent les contes
arabes. Comme on le pense, les peintures, sculptures, pièces d'orfèvrerie qui décorent ces édifices, ne
restent pas en arrière sous le rapport de l'étrangeté. Les objets consacrés au culte, tels que Yorhophore,
sorte d'étole, le sacos ou tunique, Yépitraehe, les brassards, etc., rappellent tous plus ou moins l'Orient.

1. Voir page 353.

Tome I.

48
loading ...