L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: 414
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0444
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
mise en scène autrefois et aujourd'hui, 184, 185. — Envahis-
sements de la mise en scène, 200, 201. — Finesses de la
mise en scène. — La convention au théâtre, 202, 203. —
L'exagération de la mise en scène a eu pour conséquences
l'élévation du prix des places, 248 ; l'allongement des pièces,
la subordination du drame au décor, l'abaissement de l'art,
249 ; enfin la démoralisation des actrices, 250.

Moscou (Trésor impérial de). Au Kremlin, 173. — Couronnes,
armures, sceptres, vases d'or, 174, 175, 176. — Caractère
du style russe, respect de la tradition, 177. — L'art russe à
Moscou. — Style byzantin des églises, modifié par l'in-
fluence de l'Orient. — Eglise de Y Assomption. 353. — La
cathédrale de Y Annonciation, 354. — Le Kremlin, 377. —
Les trônes des tzars, 378-379.

Musées. — Du classement des œuvres d'art dans les Musées,
io2. — De la division par écoles, 103. — Ordre chronolo-
gique, 104. — Institution du Musée national, sous le nom
de Musée central des Arts en 1793, 346.

Musique. — Aptitudes musicales particulières aux différentes
races, selon M. F.-J. Fetis, 254, 255. — La musique de la
race jaune. — La musique des Sémites, 255, 256. — Rapports
de la musique des anciens Américains avec celle des Arabes
et Indiens occidentaux, 256, 257. — La musique de la race
aryenne, 257, 258. — La musique dans l'Europe occiden-
tale depuis Charlemagne, 258, 259.

Naples (Musée national de) : Ses richesses s'accroissent
chaque jour par les résultats des fouilles de Pompéi, 13, 14.

— Quelques statues archaïques au Musée de Naples, 64. —
Le Musée possède un grand nombre de statues de bronze, 67.

— Polychromie du bronze chez les anciens, 67..
Peinture antique. Ses caractères et ses procédés, 14, 15.
Peinture de genre au salon de la Royal Academy, en 1874.

Appréciation des principales œuvres qui y ont figuré, 275
à 281.

Pigalle. Il est chargé par les admirateurs de Voltaire de faire
la statue qu'ils veulent lui élever par souscription, 127. —
Péripéties de cette souscription, 128. — Répugnances de
Voltaire à se faire représenter nu. — Insistance de Pigalle.
Comment il obtient que Voltaire consente à poser, 129. —
L'idée de représenter Voltaire nu est due à Diderot, 130. —
Critiques et épigrammes du temps contre la statue de
Pigalle, 131.

Pompadour (M,ne la marquise de). Son goût pour les arts;
ses rapports avec Boucher, Guay, Vien, Cochin, Chardin,
Oudry, Gabriel, Soufflot, L'Assurance.— Elle installe Guay à
Versailles dans son'propre appartement. — Elle grave à l'eau-
forte d'après les pierres gravées de Guay, 3.'— Ses dépenses
pour objets d'art et pour constructions, 4, 6. — Mlne de
Pompadour ennemie du style rococo; c'est elle qui inaugure
le scyle dit Louis XIV, 34, 35. — Ses préférences pour l'art

italien. — Elle envoie son frère en Italie avant de le nommer
directeur des bâtiments du roi.—Elle protège Soufflot et Cochin,
ennemis du rococo, 36, 37. — L'œuvre gravée de la mar-
quise.— Liste des auteurs qui eri ont parlé récemment. —Do-
cuments nouveaux publiés par M. Leturcq et empruntés au
Recueil des Estampes qui a appartenu à Guay, 97. — Notes
de Guay accompagnant et expliquant chaque estampe, traduites
en « langage académique • par un écrivain inconnu. —Citations
empruntées à ce double commentaire, 98. — Nombre des
estampes gravées par Mme de Pompadour. — Lettre du marquis
de Marigny, 99. — Renseignements empruntés au catalogue
de la collection du marquis de Marigny.—Mme de Pompadour
concourt à l'impression de Rodogune, 100. — Mme de Pom-
padour a gravé plusieurs pierres fines, 101. — Quelle est la
véritable part de Mme de Pompadour dans l'œuvre qui lui est
ateribuée, 102. — Catalogue des estampes de la marquise de
Pompadour, 259, 260, 297, 298, 299. _ Part d'Eisen, de
Guay, de Vien et de Boucher dans l'œuvre de la marquise.
Quel a été le véritable rôle de chacun de ces auxiliaires,
299, 300.

Pompet : Etat des fouilles à Pompéi, 9. — Transformations de
Pompéi dans l'antiquité, 12. — Impossibilité de transporter
les grandes fresques, qui sont destinées à périr, 14. — Les
petites sont au Musée de Naples, 29. — La peinture décora-
tive à Pompéi, 30, 31. — La peinture de paysage à Pompéi,

Sculpture antique : Ses caractères, 62. — Répétition fré-
quente des sujets de la sculpture antique. — Erreur d'inter-
prétation des sujets antiques. — Dans la grande période, la
sculpture grecque était presque exclusivement religieuse, 63.
— Polychromie des statues antiques. — Statues d'or et
d'ivoire, 64 ; — De bronze, de marbre, 65. — Sculpture
iconique, 65.

Signol (Charles-Armand). Sa mort.— Sa collection. — Il prête
à la quatrième exposition de l'Union centrale des beaux-arts
appliqués à l'industrie un portrait d'homme attribué à Anto-
nello de Messine, quatre médaillons en marbre représentant
Francisco Sforza, Giovanni Gallazzo, Ludovico II Moro et
Philippe-Marie Visconti, 163, 164.

Silène : Son origine et son caractère dans l'antiquité, 92, 93.

Turin : Son musée d'armures, 350. — Bouclier attribué à
Benvenuto Cellini, 351, 352. — Boucliers de Jules Romain,
d'Andréa Riccio, etc., 352.

Van der Meulen (Adam-François) : Renseignements biogra-
phiques donnés par le dictionnaire de Jal, 136.

Vanloo (Carle) et sa famille : Tableau peint par Louis-
Michel Vanloo. — Deux répétitions identiques de ce tableau,
289. —Appréciation de ce tableau, 291.

Vanloo (Michel) : Il échoue dans l'allégorie et réussit dans le
portrait et dans les grands tableaux de famille, 291.

FIN DES TABLES DU TEXTE DU PREMIER VOLUME
loading ...