L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 1)

Seite: ai
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_1/0455
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
MANUFACTURE NATIONALE DE SÈVRES.

les avantages qu'accorde à ses artistes le Gouvernement Néer-
landais par la circulaire de sa Commission centrale (dont ci-
inclus copie) et dont nous avons l'honneur de vous communiquer
les extraits suivants :

« i" Le Gouvernement Néerlandais prend sur lui :

« A. Les frais de transport du port d'embarquement en

Hollande jusqu'à l'exposition, ainsi que ceux du retour ;

• B. Les frais d'assurance contre les risques d'incendie et de

mer ;

« C. Tous les frais en Amérique occasionnés par l'exposi-
tion ;

« 2° Comme il résulte du règlement général, aucun droit
d'entrée ne sera perçu sur les envois destinés à l'Exposition en
Amérique, à moins qu'ils ne trouvent acquéreur aux Etats-Unis.
Aucun droit de location ne sera payé par les exposants pour
l'emplacement que leurs œuvres occupent;

« 3° Ici comme dans les autres pays, les avis les plus rassu-
rants ont été rec,us, afin d'écarter les craintes que, sous
quelque prétexte que ce soit, saisie puisse être mise sur les ob-
jets exposés.

« Ces avantages et garanties sont donc conçus, monsieur le
Ministre, dans un sens- très-large, ils ne peuvent qu'inspirer la
confiance et ont déjà eu pour conséquence que plusieurs artistes
néerlandais, quoique appartenant plutôt à notre pays par leur
longue résidence ainsi que par leur éducation artistique faite
parmi nous, ont résolu d'exposer avec l'école néerlandaise. »

Le Cercle artistique et littéraire d'Anvers termine cette pro-
testation, qui l'honore grandement, en « priant le Ministre d'ac-
corder aux artistes belges les faveurs dont jouissent leurs con-
frères de Hollande. »

Les Chambres belges sont réunies en ce moment et pourraient
intervenir efficacement, mais, — il est profondément regrettable
d'avoir à le constater. — dans un pays qui doit tant à son illustre
passé artistique, il n'y a qu'un seul membre de la Chambre des
Représentants, M. Gustave Hagemans, qui s'occupe sérieuse-
ment des questions d'art, au sujet desquelles il élève chaque
année la voix lors de la discussion du budget de l'Intérieur ; on
a soin de le laisser parler dans le vide; il en est de même pour
M. le comte Ludovic de Robiano, membre de la Commission di-
rectrice des Musées royaux de Belgique, lorsqu'il se hasarde à
prendre la parole au Sénat pour réclamer un progrès artistique
quelconque.

Italie. — On a fait ces jours derniers une très-intéressante
découverte à l'Esquilin. Non loin des murs qui formaient l'en-
ceinte de Rome à l'époque des rois, on a mis au jour un mur
très-consistant couvert d'inscripeions votives. Ces inscriptions
ont cela de curieux, qu'elles semblent faire allusion à un culte de
Jupiter inconnu jusqu'ici; de plus, un certain nombre d'entre
elles mentionnent une ville dont le nom n'était pas parvenu jus-
qu'à nous.

La plupart de ces inscriptions votives ont été faites par les
soldats des Ve et VIe légions qui peut-être étaient campés au
Castro Pretorio. D'autres inscriptions émanent de citoyens origi-
naires de la Dalmatie. Les fouilles continuent pour dégager com-
plètement ce mur, qui faisait peut-être partie d'un temple de
Jupiter. Les ouvriers, en enlevant les terres, ont aussi trouvé
une petite statuette sans tête de Jupiter.

Les inscriptions sont fort bien conservées pour la plupart ;
presque toutes sont complètes. On les transportera au musée du
Capitole, où elles formeront un sujet d'études intéressantes pour
les archéologues.

UNION CENTRALE DES BEAUX-ARTS

APPLIQUÉS A L'INDUSTRIE

L'Union va reprendre dans son nouveau local, place des
Vosges, n° 3, ses Conférences.

Elles auront lieu à 8 heures précises du soir, le samedi
24 avril, les jeudis 13, 20 et 27 mai, 3, 10 et 17 juin 1875.

Elles seront faites par MM. Maury, Membre de l'Institut,
Directeur des archives ; de Montaiglon, Bibliothécaire aux
archives; Albert Jacquemart; Sedille, Architecte; Lameire,
Peintre d'histoire ; Philippe Burty, Homme de lettres.

Le huitième numéro du Bulletin de l'Union centrale,
Revue mensuelle des Beaux-Arts appliqués à l'Industrie, vient de
paraître. Il contient d'intéressants détails sur les travaux du Con-
seil d'administration et de la nouvelle Commission consultative,
et publie le procès-verbal de la dernière séance de la Commis-
sion du tombeau érigé à Jules Klagmann au Père-Lachaise et la
Ht et à la Bibliothèque de l'Union;

enfin, il nous donne la troisième des remarquables lettres illus-
trées de M. Léon Chédeville, grand prix de l'Union centrale
(1869), adressées à M. Guichard, ancien Président de la Société ;
celle-ci est datée de Rouen 23 septembre 1874.

Les manifestations de la pensée de l'Union centrale, la propa-
gation de ses actes ne sauraient trop être encouragées. Nous te-
nons à honneur d'y contribuer de tout notre pouvoir. Le prix de
l'abonnement au Bulletin de l'Union centrale est de 20 francs
par an pour les personnes qui. ne sont pas sociétaires. Tout
abonné devient, par le seul fait de sa souscription, adhérent de
Y Union centrale. Le titre A'adhérent donne droit d'entrée person-
nelle aux expositions faites par l'Union.

A partir de ce jour la Librairie de l'Art recevra gratuite-
ment les abonnements au Bulletin de l'Union centrale et les trans-
mettra à F Union sans frais d'aucune sorte.

ï- ^iS^N NUFACTURE NATIONALE DE SÈVRES

l» o ï

= C 5

P O |

\ o >

= CD

s" >

Ë- 0

i. o

i £

P O

L 0

PRIX DE SEVRES

concours pour le prix de Sèvres
nanche 18, lundi 19 avril, de
, à l'Ecole des Beaux-Arts (salle

piédestaux placés dans les travées de la grande galerie de pein-
ture du musée du Louvre.

Quatre-vingt-dix projets avaient été envoyés à l'exposition.
Mardi, à huit heures et demie du matin, le Conseil de perfec-
tionnement de Sèvres, auquel avaient été adjoints MM. F. Rei-
set, directeur des Musées nationaux, et Robert, directeur de la
Manufacture de porcelaine, s'est réuni à l'Ecole des Beaux-Arts
pour le jugement du concours du vase de Sèvres destiné à la
un vase destiné à surmonter les 1 décoration de la grande galerie du musée du Louvre.

mnement de la manufacture natio-
^ement le mardi 20 avril,
fonde épreuve ont été exposés le
loading ...