L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 38
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0047
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
L O N D ON

S E AS O N

(Correspondance particulière de l'An.)

Londres, i"r mai 1875-,

es grandes batailles de l'hôtel Drouot ne sont
rien ni comme importance, ni comme résultat
financier, comparées aux formidables ventes qui
ont lieu chaque année, durant la Saison de Lon-
dres, chez MM. Christie, Manson et Woods,
les commissaires-priseurs sans rivaux dans les Trots-Royaumes.
Le 24 avril, par exemple, a été terminée, après vingt et un Jours
d'enchères, la dispersion des collections de M. Sam Mendel, —
un homme de Manchester, comme on dit ici, — et dans' la bowche
d'un Londonien cela comprend à la fois éloge et critique; éloge,
car c'est vous indiquer un négociant puissamment riche; critique,
puisque c'est vous dire très-clairement que millions et connais-
sances artistiques ne font pas toujours excellent ménage.

Quoi qu'il en soit, M. Mendel, que le commerce des Indes
orientales avait enrichi, s'était fait collectionneur en tous genres,
et c'est dans la grande salle de vente King street, n° 8, que
viennent d'être adjugés tous ses trésors plus ou moins précieux.
Il faudrait un volume pour vous donner tous les détails de la
vente ; je me contenterai de vous parler des deux jours consacrés
aux tableaux (23 et 24 avril).

Le premier jour on a vendu soixante-trois numéros; total :
32,190 livres et 15 shillings sterling (804,768 fr. 75); mais on
ne vendait que le menu fretin. Le lendemain il s'agissait de
quatre-vingt-dix-sept tableaux ;-ils ont été adjugés en moins de
deux heures pour 65,578 livres, 5 shillings et 6 pence sterling,
ou, si vous l'aimez mieux, 1,638,456 francs et 85 centimes!
N'oublions pas les centimes1.
Voici les principaux prix :

Prix
en liv. stcrl.

R. Ansdell, R. A.2 : A Visit to the Shrine in the

A Ih ambra.............. 630

T. Cresvick, R. A. : Pont- Y-Pant Alill, North

Waies................ 441

E. W. Cooke, R. A. : A Scheveningen Traivler pre-

paring for Sea............ 892 10

P. NaSMYTH : A Watcrfall in Glen Shirah, Inverary. 1,470

R. Wilson : A Lakc Scène........... 735

Sir Edwin Landseer, R. A. : The Deer Family. . 3,045

W. Etty, R. A. : Mars and Vénus....... 525

C. R. Leslie, R. A. : Hermione......... 546

— Scène fro/n a Henry VIII. «......... !,3^5

G. D. Leslie, A. R. A.3 : An Elopement..... 1,155

T. Webster, R. A. : The Resuits of Intempérance. 840

A. Elmore, R. A. : Katherine and Petrucchw. . , 525 i>
W. T. Frith, R. A : Sterne s Maria....... 945 «

— Before Dinner at Bosnell's Lodgings in Bond

Street, 1769............. 4,569 10

Vous entendez bien : 114,2376-. 50!
J. M. W. Turner, R. A. : The Grand Canal,

Venice...............7,35° »

183,750 trancs ! Jamais tableau moderne n'attei-
gnit pareil prix ; mais, pour celui-là, chapeau bas, le
génie ne saurait se payer trop cher, et Turner est un
de ces génies souverains qui suffisent à eux seuls à
la gloire d'une école. C'est un maître entre les
maîtres les plus glorieux du xixe siècle.
Un second tableau de lui : A View on the river

Alaas, Holland, s'est vendu....... 2,625 >

Peter Graham : Among the Hills....... ^627 10

Prix
en liv. stcrl.

— O'er Moor and Moss............ 1,102 10

W. C. T. Dobson, R. A. : Abraham and Hagar. 493 10

T. Faed, R. A. : Only Herself......... 1,732 10

— A H'ee Bit Fractions............. 1,995 »

D. Roberts, R. A. : Church of the Holy Nativity,

Bethlehem. :............ 1,417 !°

— The Interior of the Cathedral at Scville..... 1,890 »

Sir A. W. Callcott, R. A. : Launce and his Dog. 404 05

J. E. MlLLAIS, R. A. : Jephthah........ 3-990 »

— Chili October............... 3,255 0

J. C. IIook, R. A. : The Lobster Catcher .... 1^.480 10
F. Leighton, R. A. : A Venetian Lady of the 16 th.

Ccntury............... 997 10

P. H. Calderon, R. A. : The Virgin's Boner , . 1,029 »

— Home after Victory............ 945 »

H. O ÎN'eil, A. R. A. : The last Moments of Raf-

faelle................ 1,103 10

W. Collins, R. A. : The Sckittle Players .... 2,415 «
W. Muller : A View in the Village of Stapenhill,

near Bristol............. 693 »

— Gillingham................ 630 »

J. T. Linnell : Autumn Evening........ 756 »

W. Linnell : The Gleaners Return. ...... 630 »

J. Linnell Senior: The Mid-Day Rest..... 1,365 »

— The Tramps............... r>"3

E. M. Ward, R. A. : The last Sleep of Argyle . . 840 »

— The last Scène m the life of Montrose..... 840 »

Ce qui vous aura frappé dans cette réunion de tableaux
anglais, c'est l'absence des grands noms de la vieille école ; le
dédain dans lequel sont en réalité tenus deux maîtres illustres
tels que Bonington et Constable, pour lesquels on n'a qu'une
estime de convention, ne vous paraîtra pas un signe moins carac-
téristique de la façon dont sont formées ces collections hâtives
par des spéculateurs aussi ignorants en matière d'art que leurs
gros clients enrichis de la veille et pressés de jouer au Mécène.
La View on a Suffolk River, de Constable, n'a atteint que 630 liv.
et A Château on the French Coast, de Bonington, 483 liv. On
les apprécie l'un et l'autre bien mieux à Paris.

Old Crome, il y a bien peu d'années encore inconnu de ses
compatriotes — c'est Burger surtout qui a le plus contribué à
le mettre en lumière — Old Crome est maintenant l'objet de
plagiats et de pastiches qui ne trompent que ceux qui n'ont point
étudié ses œuvres ; la vente Mendel a été signalée par un inci-
dent qui démontre éloquemment de quelle force sont ici certains
vendeurs et certains acheteurs. Ce que le catalogue appelait :
A Magnijicent upright Landscape était tout bonnement une
contrefaçon de paysage ancien par un nommé Webb, qui en
manufacture régulièrement aVec beaucoup d'habileté ; cette toile
importante s'était vendue publiquement à Londres dans Caven-
dish street, il y a cinq ou six ans, pour une douzaine de livres;
après avoir passé par plusieurs mains, elle avait fini par arriver
en la possession d'un fort riche marchand qui ne la céda qu'à
prix énorme à M. Sam Mendel; celui-ci, qui doit être né sous
quelque heureuse étoile, vient de trouver tout au moins deux
amateurs aussi peu connaisseurs que lui; ils se sont à qui mieux
mieux disputé ce tableau frelaté qui a fini par être adjugé à

I, 575 livres !

1. Les vingt et un jours de vente ont produit en chiffres ronds 3,750,000 francs. Le mobilier était considérable, mais réalisait l'idéal du mauvais goût.

s. Royal Academician.

3. Membre associé à la Royal Academy.
loading ...