L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 148
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
148 L'ART.

des prix extraordinairement minimes, remplacera vite dans vos caisses l'argent que vous aurez
dépensé pour cette utile installation.

Je termine, monsieur, par une réclamation bien légitime, il me semble, et qui trouve sa place
ici, parce que, si elle est entendue, elle peut apporter quelque appoint aux ressources que trouve
la Direction dans la vente de ses excellents catalogues.

Ne peut-on décidément obtenir un livret pour les belles collections des Antiques ?

Tous les anciens catalogues sont-ils épuisés ?

Nous nous sommes contenté, il y a quinze mois, d'une promesse qu'il est peut-être bien
difficile de tenir. Car personne de nous n'ignore combien est périlleuse pour son auteur la publi-
cation d'un livret des Antiques ; une erreur compromet vite en France. Mais, si recommandables
que soient les intérêts qui s'attachent à la personnalité de l'illustre conservateur des Antiques,
le public a de son côté des exigences parfaitement justifiées. Il paye pour être éclairé, et il ne
peut aisément se mettre dans la tête que le Louvre ait livré en vente les catalogues de toutes
ses autres collections et qu'il ne soit pas possible d'avoir un catalogue des Antiques.

Les indications excellentes, mises avec tant de soin depuis quatre ans sur les stèles et les
piédestaux, suffiraient, si elles étaient réunies en un petit livret, pour calmer les impatiences et
faire taire les méchantes langues. Ce serait la meilleure réponse à faire à ceux qui peuvent se
contenter d'un mémento succinct, satisfaisant pour les curieux, et peu compromettant pour l'éru-
dition de leur savant auteur, dont le nom seul suffirait pour assurer le succès de vente de ce
petit livre indispensable.

Agréez, monsieur le Directeur, l'assurance de ma haute considération.

A * ouvrier de LaJOLAIS.
loading ...