L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 336
DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0373
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART.

71. Ménagère balayant sa maison. (II., 54 c; I,., 42 c.)
3,000 fr.

73. Jeune Bergère assise sur une barrière. (H., 42 c; L., 35 c.)
4,100 fr.

Quelques personnes ont paru étonnées de l'élévation de ces
prix. Nous sommes convaincu qu'ils ne feront que s'élever dans
l'avenir. Dès aujourd'hui Millet est un maître dont la gloire,
définitivement assise, ne peut attendre de l'avenir qu'une confir-

mation de plus en plus éclatante. Le temps et la réflexion ne sont
à craindre que pour les artistes dont les qualités, plus apparentes
que réelles, sont de nature à frapper d'abord tous les yeux, mais
résistent moins à la critique, sérieuse et rassise. A la seconde de
ces catégories appartient Fortuny; Millet, comme Corot, fait
partie de la première.

A. J.

FAITS

Voici la liste des récompenses accordées par les jurys de pein-
ture, sculpture et gravure, le 23 juillet 1875, Pour ^e concours
de fin d'année à l'Ecole des Beaux-Arts.

Peinture : atelier de Ai. Cabanel.

irc récompense, M. Berton. 2e M. Bénin. 3' M. Thévenot.
Mention honorable à M. Krabanski.

Atelier de Al. Pils.

ire récompense, M. Bousson. 2'' M. Dumas. 3e M. Dupré.
Mention honorable à M. Bettanier.

Atelier de Al. Gérôme.

1" récompense (néant). 2e M. Dufî'aud. 3e M. Weir.
Mention honorable à M. Luneau.

Sculpture : atelier de Al. Dumont.

1" prix : M. Mombar. 2" M. Mengin. 3e M. Peene.
Mentions à MM. Thoinet, Bruno, Coquelin, Brideau et
Grasset.

Atelier de AI. Jouffroy.

1" prix : M. Labatut. 2" M. Boutellicr. y M. Gourlat.
Mentions à MM. Badusse, Enderlen et Steiner.

Atelier de AI. Cavelie<.

il'r prix : M. Quinton. 2e M. Geit. 3e M. CasKtnes.
Mentions honorables à MM. Carion, Fallou, Turcan et
Fossé. !

— Voici la liste définitive et officielle des tableaux achetés cette
année par l'Etat au Salon de 1875, pour le musée du Luxem-
bourg :

MM. Camille Bellanger, Abel. — Al. Cabanel, Thamar. —
Courtat, Léda. —Harpignies, les Chênes de Château-Renard. —
Henner, une Naiade. — Eugène Masson, Nuit de Septembre dans
la forêt de Fontainebleau. — Vollon, Armures. — Sautai, la
Veille d'une exécution à Rome. — J. P. Laurens, l'Excommu-
nication de Robert le Pieux- — Carolus Duran, Portrait de
jeinme.

— Mme veuve Chaudesaigues, par testament en date du 31 dé-
cembre 1868, a légué à l'Académie des Beaux-Arts une rente

DIVERS

annuelle de deux mille francs en faveur d'un jeune architecte
auquel cette somme sera remise après concours, afin qu'il puisse
séjourner pendant deux ans en Italie et y terminer ses études.

L'Académie des Beaux-Arts vient de déterminer les condi-
tions de ce concours :

Douze concurrents, choisis à la suite d'un concours d'essai,
qui aura lieu le 4 novembre, entreront en loges pour faire,
d'après leurs esquisses, leurs dessins rendus le lundi 8 novembre,
à neuf heures du matin; ils en sortiront le samedi 13 au soir.

L'exposition des dessins rendus se fera le lundi 15 no-
vembre; le jugement aura lieu le mardi 16; l'exposition ouvrira
de nouveau le mercredi 17.

Le concours Chaudesaigues aura lieu tous les deux ans et
commencera le premier jeudi du mois de novembre.

— Le 25 juillet a eu lieu, au quai Malaquais, l'ouverture de
l'exposition publique peinture du concours pour le grand prix de
Rome. Les concurrents, au nombre de dix, sont : MM. Char-

! tron, Moreau, Mathieu, Dantan fils, Bellanger, Pousand, Zier,
Bastion, Comerre et Chaume.

Le sujet traité est l'Annonciation aux bergers :
« Or, il y avait aux environs des bergers qui passaient la
nuit dans les champs, veillant tour à tour à la garde de leurs
troupeaux.

« Et tout à coup un ange du Seigneur se présente à eux, et
une lumière divine les environne, ce qui les remplit d'une extrême
crainte.

« Alors l'ange leur dit :

« Ne craignez point, car je viens vous apporter une nouvelle
« qui sera, pour tout le peuple, une grande joie : c'est qu'au-
« jourd'hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui
« est le Chrisc, le Seigneur. » (Evangile selon saint Luc.)

— L'académie des beaux-arts, dans sa séance de samedi
24 juillet, a décerné le grand prix de gravure et médailles à
M. Roty, élève de MM. Dumont et Ponscarme. Le second grand
prix a été décerné à M. Patey, élève de MM. Chaplin, Jouffroy
et Chapu.

— Le ministre des beaux-arts vient de recevoir le Forum et
le Colisée, les deux tableaux que Corot a légués à l'administration
des musées.

Ces deux toiles seront placées probablement au Luxembourg.

ERRATA

Page 210, ligne 5, au lieu de : j'ai le droit de préférer et de ne
me découvrir que devant les hommes, etc. lise^: j'ai le droit
de préférer les autres et de ne me, etc.

Pages. Lignes. Au heu de. Lisez.

222 37 Hamon était son pro- Hamon était bon pro-

phète phète

225 7 Jacquet Rizo Jacques Rizo

226 27 Peindre la neige Peindre de la neige
247 10 Rille Pille

Pages.

Lignes.

248

I

262

28 et 31
(2e col.)

27O

3

27t

32

271

30

276

27

272

3

Au lieu de. Lisez.

L'illustre Johannes L'illustre Joannes Fyt

Mlle Heilbrown M"e Heilbronn

Lambricks Lambrichs

AI. Gustave de Jonghe M. Gustave de Jonghe

Du musée de Bruxelles Par M. Emile Wauters

Schenk Schenck

Supprimer l'alinéa qui détruit le sens delà phrase.

Le Gérant, HIPPOLYTE HEYMANN.
loading ...