L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 370
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0409
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
37o L'ART.

aveugles qu'ils sont! —parce qu'ils engendrent bien consciencieusement quelque œuvre glaciale où
se trouve cependant réuni tout ce que leur a appris un enseignement rétrograde et routinier, même
parmi ces égarés, il y a à signaler des hommes d'un très-réel mérite et dont l'instruction est telle qu'ils
exécutent le morceau avec une rare perfection. De ce nombre est M. Perraud, parmi les anciens,
M. Perraud, dont j'ai vivement critiqué le Jour1 qui ne saurait en effet être trop sévèrement critiqué,
et M. Cugnot, parmi les jeunes. Le Corybante (n° 2993) abonde en qualités distinguées; c'est l'œuvre
d'un homme qui sait admirablement son métier; mais c'est une académie et rien de plus; succès de
morceaux fort remarquables sans aucun doute, mais l'ensemble fait défaut dans ce groupe qui vous

La Jeunesse d'Aristote.
Dessin de E. Bocourt, gravure de Tourfaut, d'après la statue de Ch. Degeorgc.

laisse froid; un professeur s'y arrêtera, constatera la sveltesse, l'élégance robuste du Corybante,
les proportions par trop minuscules du petit Jupiter et cherchera vainement la vie. Le public
passera indifférent, tandis qu'à deux pas la Jeunesse, de M. Chapu 2, le clouera sur place sans qu'il
s'en rende immédiatement compte, le rendra pensif et fera naître en lui tout un monde d'émotions.

Que les médaillés de cette année tournent de préférence les yeux vers l'auteur de Jeanne d'Arc
et de la Jeunesse, qui, maître de sa forme, aussi savant que pas un, est en même temps un noble
penseur et vraiment un artiste du xix° siècle. Les purs triomphes vont à cette élite qui seule cueille
des lauriers durables.

Les deux premières médailles ont été données à un groupe en plâtre de M. Alfred Lenoir, un
Saint Sébastien honorable (n° 3214), et au marbre de M. Charles Degeorge, — la Jeunesse d'Aristote

1. Voir tome II, page 78. Le Jour a changé de nom. Il s'appelle maintenant le Soir. ( Voir le Catalogue des achats de la Ville de Paris.

2. Voir tome II, page 80.
loading ...