L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 372
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0411
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
372 L'ART.

que la partie inférieure du corps semble avoir été oubliée par l'artiste; un morceau de la peau de
mouton est ramené d'une façon fort malencontreuse pour tenir lieu de la feuille de vigne tradition-
nelle; ce maladroit accessoire est facile à supprimer; ce jeune pâtre a l'aspect trop pudique pour que
sa nudité ait besoin de voiles. Achevons la part de la critique en signalant la ligne formée par les
jambes ; elle n'est guère agréable lorsqu'on regarde la statue de face. J'insiste particulièrement sur
les côtés faibles parce que M. Laforesterie a en lui tout ce qu'il faut pour se corriger promptement

La Rêverie.

Fac-similé d'un dessin de A. Gilbert, d'après la statue de Laforesterie.

de ses défauts. Rêverie est un effort remarquable qui permet d'attendre bientôt une œuvre complète
du jeune artiste.

Le vétéran des exposants, M. Auguste Préault, dont la vive et puissante originalité a, pendant
si longtemps, été travestie en un absurde épouvantail,est l'auteur de la statue monumentale de l'illustre
« argentier » Jacques Cœur (n" 3337), qui va être érigée sur une des places publiques de Bourges.
Beaucoup de savoir et une grande sagesse d'exécution recommandent cette œuvre importante1, d'une
noble simplicité, d'une mâle tournure. La sobriété et l'intelligence des attributs ont droit à une men-
tion toute spéciale; ils disent brièvement, mais avec éloquence, ce que fut et ce que fit pour sa patrie
ce grand citoyen qui prodigua son or pour réparer les maux terribles engendrés par de long-ues
années de guerre.

1. Voir tome II, page 22.
loading ...