L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 384
DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0423
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
384 L'ART.

Au grade de chevalier: M. Moreau, peintre, trois médailles, I ticulier sur l'application de l'art à l'industrie; M. Savart, profes-

1864, 1865, 1869; seur au Conservatoire ; 35 ans de services en qualité de professeur

M. Lalanne, graveur, qui a obtenu plusieurs médailles aux au Conservatoire; M. Membrée, compositeur de musique, auteur

expositions de Paris et de Vienne; M. Lièvre, dessinateur, auteur de plusieurs compositions et notamment de deux opéras :

de nombreux et importants ouvrages sur les beaux-arts, et en par- F Esclave et les Parias.

CHRONIQUE DE L'HOTEL DROUOT

Après la mort de Corot on a vendu ses tableaux, études,
esquisses, dessins et eaux-fortes, ainsi que les tableaux, dessins
et curiosités diverses qui composaient sa collection particulière.
Les commissaires-priseurs chargés de cette vente étaient
MM. Boussaton et Baubigny; les experts étaient, pour les ta-
bleaux, M. Durand-Ruel; pour les curiosités, M. Ch. Mannheim.

Les 26, 27 et 28 mai 1875, on a vendu les tableaux et études
terminées; les 31 mai, 1, 2, 3 et 4 juin, les tableaux, études,
esquisses, dessins, albums et croquis ; enfin la collection parti-
culière de Corot, comprenant des tableaux, dessins, gravures et
objets d'art, a été vendue les 7, 8 et 9 juin.

Les trois premières vacations, du n° 1 à 223, ont produit
305,785 francs; les suivantes, du n° 224 à 931, beaucoup moins
importantes, ont aussi produit beaucoup moins. Le total général
a été de 400,170 francs.

Voici quelques-uns des prix :

1822 à 1824.

17 '. Rome : le jardin Farnése, étude du matin. Lithographié
par Ch. Desavary. (H., 24 c; L., 40 c.) 2,750 fr.

21. Vue prise à Narni. campagne de Rome. Exposé à Paris
en 1827. (H., 68 c; L., 95 c.) 2,300 fr.

24. Rome : pont et château Saint-Ange. (H., 21 c; L., 38 c.)
5,000 fr.

33. A Rome : Monte Pincio, pris des galeries de l'Académie
de France. (H., 45 c; L., 74 c.) 1,705 fr.

42. Naples; à droite le château de l'CEuf. (H., 24 c;
L.,41 c.) 1,400 fr.

44. Rivages d'Italie. (H. 23 c; L., 40 c.) 1,850 fr.

1829 à 1833.

49. A Paris, juillet 1830 : Pont au Change. (H., 50 c.;
L., 72 c.) 3,480 fr.

50. Portique de la cathédrale de Chartres; août i8jo. Deux
enfants assis sur les marches, où l'on voit un étalage de fleurs.
(H., 61 c; L., 45 c.) 1,900 fr.

51. A Honjleur : maisons sur les quais. (H., 38 c; L., 55 c.)
3,050 fr.

52. Le Forum, répétition en plus grande dimension de l'étude

sur nature léguée au Louvre par Corot. (H., 55 c; L., 97 c.)
2,650 fr.

53. Le Pont et le Château Saint-Ange, à Rome. Paysage
composé d'après l'étude n° 24du catalogue. (H., 40 c; L., 53 c.)
3,500 fr.

57. Bassin à Honjleur. (H., 25 c; L., 32 C.) 1,500 fr.

59. Une jetée au Havre par un gros temps. (H., 22 C.J
L., 40 c.) 3,000 fr.

62. Marine à Trouville; esquisse sur bois. (H., 27 c; L., 40 c.)
2,020 fr.

64. A Fontainebleau; étude de hêtres. (H., 27 c; L., 27 c.)
1,030 fr.

66. Forêt de Fontainebleau : les gorges d'Apremont, signé au
bas, à droite (H., 50 c; L., 59 c.) 1,800 fr.

1834.

68. Vue de la ville de Gênes. (H., 29 c; L., 41 C.) 3,550 fr.

69. Vue prise à Gênes : deux moines sur une terrasse à balus-
trade. (H., 25 c; L., 36 c.) 2,500 fr.

72. A Volterra. (H., 46 c; L., 81 C.) 1,295 fr-

73. A Volterra : les roches gypseuses. (H., 70 C.| L., 93 C.)
2,100 fr.

75. Vue de Florence, prise du jardin Boboli. (H., 41 c;
L., 65 c.) 1,900 fr.

76. A Venise : intérieur du Baptistère de Saint-Marc.
(H., 40 c; L., 29 c.) 1,400 fr.

77. A Venise : canal et gondole. (H., 29 c; L., 41 c.)
1,650 fr.

78. A Venise. A droite, le palais Ducal et l'édifice de Pal-
ladio. On voit sur l'autre rive l'église dite Madonna délia Salute
et la douane de mer. (H., 27 c; L., 39 c.) 2,100 fr.

80. Venise, le grand canal. Lithographié par Ch. Desavary
(H., 27 c; L., 39 c.) 5,500 fr.

81. Venise, le grand canal; à gauche le campanile de la place
Saint-Marc. (H., 27 c; L., 39 c.) 3,500 fr.

82. A Riva (Tyrol), au lac de Corne. (H., 34 c; L., 45 c.)
2,200 fr.

83. Ville et lac de Corne. (H., 30 c; L., 41 c.) 1,650 fr.

(La suite prochainement.)

NÉCROLOGIE

M. Joseph Fay, peintre d'histoire et de genre, est mort
le 27 juillet à Dusseldorf. Joseph Fay comptait parmi les
talents les plus distingués de l'école de Dusseldorf. La
grande frise, qui décorait la salle de l'Hôtel de ville d'Elber-
feld, passait pour son chef-d'œuvre. Malheureusement cette
frise, qui représentait la vie et les mœurs des anciens Alle-
mands, a été détruite dans un incendie avec d'autres fresques
des artistes de Dusseldorf. Le carton a été souvent exposé.

Plus tard Fay avait abandonné la peinture d'histoire pour
peindre des scènes de la vie italienne moderne avec de grands
fonds de paysage. Ces tableaux ont eu beaucoup de succès
en Allemagne. Le musée de Cologne possède sa plus grande
toile : Samson et Dalila.

■— M. Christian Kramm, architecte et peintre, auteur
d'un ouvrage intitulé : la Vie et les OEuvres des peintres fla-
mands et hollandais, est mort à l'âge de soixante-dix-huit ans.

». Ce chiffre indique le n° du catalogue dressé par M. A. Robaut, artiste lithographe et ami de Corot. M. Robaut prépare sur Corot, sa vie et ses œuvres,
un oavrage que tous les admirateurs du grand peintre attendent avec irr.patbr.ee.

•v

le Gérant, HIPPOLYTE HEYMANN.
loading ...