L' art: revue hebdomadaire illustrée — 1.1875 (Teil 2)

Seite: 436
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1875_2/0476
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
436

L'ART.

Bordeaux (Exposition de la Société des Amis des Arts, de). —
1875, 19. —■ MM. A. Cabanel : Saint Jean-Baptiste ; —
Dupray, Visite aux avant-postes; — Mazerolles, modèles de
tapisseries; — Mme Henriette Brown, portrait de femme, 19 ;'
■—■ MM. Busson, paysage; — Meissonier, Soldat fumant.

— Réformes proposées dans l'organisation de la Société des
Amis des Arts de Bordeaux, 20. — MM. Luminais : les
Ecouteurs gaulois; — Muguet, Halte de Cavaliers arabes
devant une tour; — Billet, une Paysanne de Douai; — Cha-
bry, le vieux Pommier au Coca-Saint-Georges, 90. — Jules
Geneste, le Bassin jlottant, rade de Bordeaux, 91-92. -—
A. Baudit, Environs de Bayonne; — Auguin, Les grands
Bois de Fenioux, 212; — Antony Serret, la Sieste; —
J. L. Brown, un Magyar, Sortie des Pensionnaires ; — Diaz,
Enfants turcs, Premières atteintes de l'Amour; — Douard ;

— Jules Constant; — Dupain ; — Papin; —■ Grenier; —
Dubreuil; — Pradellcs; —■ Claveau; — Moncfallet; —
Joseph Félon; — De Cceffard ; — De Saint-Vidal, buste
de Beethoiven ; Jeune fille endormie; —■ Larreqieu, Mort de
Brunehaut ; Chef peau-rouge ; — Lalanne, Vue de Bordeaux,
prise de Lonnont, 113; — Teyssonnières ; — Léo Drouyn;
M"« Gadou-Boyer, 114.

Botanique dans l'Art (la). — Anachronismes botaniques,
283, 284.

Boulenger (Hippolyte). — Sa naissance. — Son éducation
artistique : Ecole de Tervueren, 279, 280. — Ses premiers
succès aux Salons de Bruxelles, en 1865, 1868, 1869. — Le
Printemps ; la Vallée de Josaphat; le Ruisseau; l Hiver. —
Apogée : Salon de Bruxelles 1872 : l'Allée -des charmes, les
Nochers de Falmagne, Auderghem. — 1873, Salon de Paris :
Boistfort, 289; le Matin. — Solitude de ses paysages, 290. —
Faut-il peupler les paysages? 292. — Etudes de figures par
Boulenger : la Messe de Saint-Hubert, 293.

Calcographie. — Ressources qu'on pourrait en tirer pour le
budget du Louvre, 147. — Réorganisation de la calcographie
à Rome, 189.

Caricature anglaise contemporaine (La). — Voir le Punch.
Céramique. — Projet d'une bibliographie de l'art céramique,
407.

Céramique et les faussaires (La). — Conseils de M. A. A.
Mareschal (de Beauvais) pour reconnaître la fraude, 82, 83. ■—
La céramique à l'Exposition de Blois, 182-183. — La c^ra-
mique au Salon de 1875, 284.

Chennevières-Pointel (M. le marquis Philippe de), directeur
des Beaux-Arcs, 7. — Son administration, ses accès : suppres-
sion du Musée des copies, décoration de Sainte-Geneviève, 8.

— Exposition des Musées de province, Académie nationale des
artistes français, 9, 10, 11. — Ses discours à la Société des
Antiquaires de Normandie, 235,236, 260, 261;— aux obsè-
ques de Barye, 238.

Cordier (Charles). — Apprentissage industriel. — Elève de
Rude. — Sculpture ethnologique, 410. — La Prêtresse
d Isis.— Le Marchand d'oranges.— Statue équestre d'Ibrahim-
Pacha. — Statue du maréchal Gérard. — Accord de l'archi-
tecture et de la statuaire, 410. —■ Nymphe sur un triton. —
Christophe Colomb. 411. — Le caraccère historique de Chris-
tophe Colomb est bien exprimé par la statue de Cordier, 412.

Corot. — Exposition des œuvres de Corot, à l'Ecole des Beaux-
Arts, 109. — Caractère des œuvres de Corot, 110. — Quel-
ques tableaux qui manquent à l'exposition, ni. — Le
Lac, 157-158. — Le Bouquet d'arbres, Dante et Virgile, 158.

— Le Baptême du Christ dans le Jourdain, Saint Jérôme,
Agar dans le désert, le Christ au jardin des Oliviers, 159. —
Saint-Sébastien. Macbeth, vue d Arricia, 160. — Une Fête
antique, 257. — Les Etangs de Ville-d'Avray, Grand lac et
fabriques à Ville-d'Avray, le Port de la Rochelle, Orphée, le
Sommeil de Vénus, 258. Orphée entraînant Eurydice, Nym-
phes et Faunes, 259.

1 Danse des morts du Locle. — Origine des Danses maca-
bres, 198, 199, 200. — Première danse des morts connue, à
Minden en Westphalie, 1383. — Danse des morts du Char-
nier des Innocents, en 1424, 2co. — Danse des morts de
Dijon, 1436. — Danse des morts de Bàle, 1441, 201.— Danse
des morts d'Holbein, — autres danses des mores, 202.

David (L.). — Mort du tambour Barra, au Musée d'Avi-
gnon, 326. — Description du tableau; appréciation, 327, 328.

Desjardins (Gustave). — Recherches sur les drapeaux fran-
çais, 87.

Détaille (Edouard). — Sa célébrité précoce. Expose en 1867
l'Intérieur de l'atelier de Meissonier. Né à Paris, en 1848;
dessine dès l'enfance; — disciple de Meissonier, 49. — Ses
premiers tableaux, 49, 50. — Son grand succès au Salon de
1870 : Combat entre les Cosaques et les Gardes d:honneur. —
Scènes de la guerre de 1870. —La peinture de batailles par
épisodes, 50, 51. — Enuméracion des œuvres de Détaille; —
sa manière, sa recherche de l'exaccitude, 52, 53.

Drouot (Chronique de l'hôtel). — Vente de la collection de
tableaux de M. H., 21, 22, 24. — Vente de la collection de
M. L. Marcotte de Quivières, 24. — Vente de la succession
de Fortuny, 24, 64, 65, 66, 67. — Vente après décès de
Hamon, 43. — Vente de la collection de M. Em. Gali-
chon, 96, 117, 118, 119, 120, 239, 240, 264, 287, 288. —
Vente d'œuvres d'art au profit d'Henry Monnier, 120. —■
Vente de 95 dessins et pastels de Millet (collection Ga-
vet), 332, 334, 335, 336". — Vente après décès des tableaux,
esquisses, dessins, croquis de Corot, 384.

Edifices civils. — Insuffisance de leur décoration. — Proposi-
tion de M. Viollet-le-Duc, 404.

Enseignement du dessin (Réforme de l"). — Discours de
M. de Chennevières à la distribution des prix de l'Ecole natio-
nale de dessin et de mathématiques, 406.

Exposition triennale de Bruxelles. — Avant l'ouverture.

— Indication sommaire des principaux arcistes qui y figurent,
405.

Gilbert (Sir John) A. R. A. — Ses aquarelles, 142.

Guernier (Louis du). —• Célèbre comme miniaturiste au
xvne siècle. ŒLivres introuvables, 377.

Hambourg (Collections artistiques a). — Le Musée de pein-
ture, de sculpture et de gravure. Principaux tableaux, 354.
355. — Galeries particulières : MM. Johannes Wesselhoefc.
Ed. Weber, H. Pontoppidan, R. Sloman, 355. — Ed. Beh-
rens, Ab. Ph. Schuldt. — Le Muséum jùr Kunst and
Gewerbe, dirigé par M. le Dr Brinkmann, 356.

Holeein (Hans) le jeune. — Né à Augsbourg en 1495, 13. —
Discussion sur l'époque et sur le lieu de sa naissance, 13, 14.

— Sa résidence à Bâle, 16. — Holbein, bourgeois de Bàle,
son mariage, ses fils et ses filles, 53. — La Madone de
Soleure, le Christ mort, La Passion, portraits divers. — Rap-
ports d'Holbein avec Erasme, 54. — Calomnies concre Hol-
bein. — Peintures murales de l'hôtel de ville de Bâle. — Les
volées monochromes de l'orgue de la cathédrale. — La Ma-
done du bourgmestre Mayer. — Portraits d'Holbein par lui-
même. — Dessins et alphabet. — Lais Corin'.hica. — Déparc
d'Holbein pour l'Angleterre, 55. — Il habite crois ans chez
Sir Thomas Morus, et fait les portraits de tous les membres
de sa famille et de plusieurs de ses amis, 84. — Revienc à
Bâle où il achève les peincures de l'Hùcel de Ville (1529). —
Reparc pour l'Anglecerre (1532), 85. — Holbein, peincre de
Henri VIII. — Ses peincures pour Steel-Yard; pour Whi-
tehall. — Portraits de Henri VIII, 86. — Portraits de Jane
Seymour et de Christine, fille du roi de Danemark, 87. —
Portrait d'Anne de Clèves, 98. — Dernier tableau de Hol-
bein. Sa mort en 1543; son testamenc; sa pauvrecé ; auchen-
cicicé douceuse d'un grand nombre d'œuvres attribuées à
Holbein; ses dessins, ses sculptures, 99. — L'Alphabet d
la mort, les Simulachres de la mort, 100, 101.
loading ...