Exposition Internationale d'Art Byzantin <1931, Paris> [Hrsg.]
Exposition internationale d'art byzantin: 28 Mai - 9 Juillet 1931, Palais du Louvre — Paris, 1931

Seite: 48
Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_byzantin1931/0062
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Néréides de Trieste
(No 552).

Chapiteaux (Nos5 5 3, 555).

Paons de Berlin
(N°« 566).

Codex Purpureus Rossa-
nensis (N° 644).

Fragment de Sinope, à la
Bibliothèque Nationale.

(N° 657).

Codex de Job (N° 645).

Tissus :

Soies d'Antinoé (Nos 203,

222, 223).
Aux mouflons (N° 238).
Aux perroquets (N° 237).
Au quadrige, Cluny

(N° 213).
Au dompteur de lions

(N° 214).
Aux Dioscures (N° 240).
D'Akhmim (Nos247, 252)
Saint-Victor, Sens

(N° 270).

Tapisseries:
Bliss (N° 190 bis).
De Lyon, (N°* 231, 269)
Victoria and Albert.

(N° 191).

Les œuvres de sculpture en ronde bosse
ou en haut relief se font extrêmement
rares, sauf en Egypte (sur calcaire).

La sculpture architecturale produit de
beaux chapiteaux, des dalles de clôture, des
bas-reliefs. L'Egypte perdue, on pille les
monuments de Rome pour fournir à ceux
de Constantinople des colonnes de porphyre
et de granit.

La peinture est représentée par quelques
très beaux manuscrits peints, et par des
fragments de fresques, d'une valeur bien
moindre.

L'introduction dans l'Empire de la cul-
ture de la soie donne une grande impul-
sion à l'art textile, qui ne tarde pas à pro-
duire des chefs-d'œuvre dans beaucoup des-
quels percent des motifs orientaux, mis
à la mode par le butin sassanide rapporté
par Heraclius. L'Egypte, qui paraît avoir
tenu un rôle de premier ordre dans le déve-
loppement de la technique de la soie, conti-
nue à produire des tapisseries de laine
d'une inépuisable variété de coloris et de
dessins.

48
loading ...