L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 2,1.1899/​1900

Seite: 218
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1899_1900/0244
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF -(^=^


S. RUStNOL LA COUR DE,LA SULTANE (GRENADE)

allé vers Grenade, Aranjuez, Terragone, Bar-
celone et la Granja et en a rapporté non des
vues d'ensemble, mais des notations plus dis-
crètes. Ce ne sont pas les larges horizons des
sierras neigeuses qui le tentent, pas plus que
les lignes infinies des grandes plaines où croissent
les palmiers, les puissants remparts des villes
sarrasin es, ou les sombres escurials, paysages
qui sont «/wv/A Av As* /As* uvTA^Ay
M. Rusinol a cherché autre chose. Ce qui
l'a attiré, c'est le côté mystérieux de l'Espagne,
c'est l'intimité des grands jardins tapis à l'ombre
des grandes murailles, où les jets d'eau jettent
au ciel leur plainte mélancolique, où les cyprès
murmurent sans trêve leur confuse mélopée. .
Des perspectives en apparence uniformes de
ces cloîtres sombres, M. Rusinol a tiré des
effets excessivement variés. A côté du poète

superbes de Brangwvn, d'autres de Lemmen
et . . . mais il y en a trop. Puis, quoi de plus
haïssable que de conter la pièce à ceux qui
vont la voir? o. GERDEtu

SANTIAGO RUSINOL
^oeuvre de M. Rusinol nous était inconnue
jusqu'ici. Nous n'en avons été que plus
agréablement surpris en trouvant chez ce peintre,
dont une exposition a eu lieu récemment à Paris,
un ensemble de qualités qui le placent d'emblée
parmi les contemporains remarquables.
M. Santiago Rusinol a intitulé lui même
la série des oeuvres qu' il nous a présentées:
Afj yu*7'A'77j A'ÆA<AT7/<ô et personne jusqu'ici
ne nous en avait fourni des images aussi pitto-
resques et aussi harmonieuses. Le peintre est

218
loading ...