L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 2,2.1900

Seite: 142
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900/0162
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF


Nous ne saurions être taxé d'exagération en
disant de l'œuvre de M. Constantin Korovine
qu'elle est très probablement i'un des plus beaux
ensembles de peinture décorative à l'Exposition.
Que nos peintres regardent bien ces morceaux
si simples et si savoureux ; iis ne pourront qu'y
gagner. HENRt FRANTZ
LE MEUBLE FRANÇAIS
A L'EXPOSITION
rès une visite à ta classe (Esplanade des
Invalides), on reste convaincu que l'industrie
du meuble est restée en France à peu près au
même point qu'à l'époque de l'Exposition
Universelle précédente, en 1889.
A part une demi-douzaine d'exceptions, elle

continue à se renfermer dans la copie servile des
siècles antérieurs. Les meubles Renaissance,
Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Empire font
la loi. Pour le moment, le Louis XV et le style
Empire sont les plus en faveur, en attendant que
le vent change.
Cette obstination dans l'idée singulière que
l'humanité est désormais impuissante à créer
aussi bien que nos devanciers est peut-être moins
regrettable que l'on croirait d'abord. Les rares
industriels qui se hasardent à sortir de l'ornière
s'y prennent de telle manière, qu'on leur en veut
plutôt de n'y être pas restés. Leurs tentatives sont
de deux sortes. L'une consiste en une sorte de
salade d'emprunts à tous les anciens styles, malaxée
dans une abondante sauce de sculpture dont les
ingrédients sont achetés à bon compte par la bonne


142
loading ...