L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 2,2.1900

Seite: 143
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900/0163
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
JUILLET 1900 <^=^-

chez l'épicier du coin. L'autre est le
», invention à iaqueiie feu ie Salon des In-
cohérents eût ouvert ses portes avec joie ; auteis
du cuite du crochet-Dieu, ses produits font ap-
paraître ça et là leurs tentacuies menaçants, prêts
à saisir ['imprudent qui s'approche.
Nous tournons dans un cercte vicieux. La
grande masse du pubiic ne veut pas sortir des
anciens styles parceque hors de ceux-ci, on ne lui
offre rien de bon ; le grand nombre des fabricants
refusent d'essayer de faire du nouveau parceque
le public ne veut pas sortir des anciens styles. Et
tout le monde a raison.
Cet état des choses est la meilleure preuve de
l'insuffisance de tout ce qu'on a fait depuis vingt
ans pour améliorer l'enseignement de l'art indus-
triel. Les dessinateurs industriels disposent aujour-
d'hui, grâce à cet enseignement, d'un arsenal de
formes et de procédés décoratifs qui leur étaient
inconnus il y a quinze ans ; ils savent s'en servir
avec l'adresse et la facilité propres au Français.
Malheureusement, ni la possession des ressources,
ni ! adresse, ni la facilité ne suffisent à créer quel-

que chose de durable, quand tout cela n'est pas
au service d'une pensée directrice, et cette pensée
manque. Aucun principe ne préside aux pro-
ductions de ces serviteurs de l'industrie ; on voit
réunies des choses si disparates, qu'on se deman-
derait s'il est possible que telles d'entre elles sor-
tent du même cerveau que celle à côté.
Que, dans les écoles d'art industriel, on initie
les futurs dessinateurs à tous les secrets du crayon,
c'est fort bien. Mais ne serait-il pas encore plus
important de leur inculquer la notion du bien et
du mal, de ce qui est le beau et de ce qui ne l'est
pas ? Est-ce que le sens juste des choses ne prime
pas toutes les habiletés? N'est-il pas la base de
toute production saine ? Le résultat prouve que
cette base fait défaut. La seule loi d'esthétique
connue des auteurs de ce qu'on voit de plus ou
moins nouveau dans la classe 6p est le « cela
ferait bien », qui conduit tout droit neuf fois sur
dix à «cela fait mal».
Pour créer, il faut savoir ce qu'on veut, où l'on
va, et pourquoi. Au lieu de cela, on enseigne aux
apprentis de l'art industriel à jongler avec le crayon.


EXPOS[TiON UNtVERSELLE L. MAJORELLE * BUREAU

143
loading ...