L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 2,2.1900

Seite: 158
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900/0178
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DÉCORATIF

naturel et aisance à ces formes antiques; au
point qu'en les observant, la réflexion vient
que ce n'était pas la peine de s'évertuer depuis
bientôt quatre cent ans à tant d'ordres composites,
lorsqu'il est si facile de redonner la jeunesse
au plus vieux et plus noble de tous! Mais les
choses bien faites semblent toujours faciles . . . .
quand elles sont faites.
C'est un lieu reposant pour l'esprit, ce salon.
Pour notre part, cette composition sereine, qui
prend son bien où elle le trouve et se sert des
ressources sans demander d'où elles viennent ni
si les canons académiques ou ceux — plus
étroits encore — du réformisme puritain en
autorisent l'usage nous plait infiniment. Devant
le buste de l'Empereur François-Joseph émergeant
des lauriers, entre les colonnes antiques auxquelles
les bronzes nouveaux redonnent la jeunesse,
nous nous sentons en un lieu de bonne et haute
compagnie, et pensons — tant pire si quelqu'un
le trouve mal! — que si certains ne savent faire

des formes de la beauté aux temps anciens qu'un
objet de ridicule ou d'ennui, ce n'est pas une
raison pour que ceux qui savent s'en servir s'en
privent; et quand M. Baumann prouve qu'il en
existe, nous lui en savons gré.
Nous recommandons la section viennoise des
Invalides aux jeunes de l'Ecole des Beaux Arts
et aux architectes qui ne trouvent pas le moderne
assez mûr pour y entrer. Ils y trouveront le
plus ingénieux des compromis, et apprendront
comment on peut remplir le programme classique
sans tomber dans le « pompier ».
C'est une atmosphère artistique particulière
que celle de Vienne, point de rencontre de tant
de races dont chacune a fait couler de son sang
dans la vie de tous. L'art viennois est comme
les Viennoises: ni Allemandes, ni Françaises, ni
Italiennes, ni Slaves, ni Hongroises, et un peu
de tout cela. Il est de partout; mais avant tout
ou peut être à force d'être de partout, il est lui-
même. Son originalité, sa saveur, c'est que


MAX LAEUGER ; FONTAtNE EN CÉRAMtQUE

158
loading ...