L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 2,2.1900

Seite: 197
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900/0224
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
AOÛT 1900


T. BINDESBOELL ENTRÉE DE LA SECTION DANOISE
ARCHITECTE cc A L'ESPLANADE DES INVALIDES n

ourbillonnant où dles se jouent avec grâce.
Donnez un coup d'œil au corbeau surmontant
la tête de mort de Sugioura Yukimuné, mais
arrêtez-vous plus longuement devant la scène
des deux femmes déshabillées au bord de la
mer. L'auteur est, je crois, Sano Kashiti; le
naturalisme en est fort intéressant. Ne sortez
de sa contemplation que pour aller vous l'age-
nouiller — l'oeuvre est dans le bas de la vi-
trine — devant le groupe de Ouminô, sculp-
teur à Tokio. Il représente simplement un
Japonais d'un âge mûr qui vient de tirer de
l'eau une jeune femme noyée. Appréciez toute
la science d'observation anatomique, l'étude
consciencieuse des pieds et des mains, le rendu
énergique de la face, l'intérêt sortant de l'oppo-
sition entre la mignonne 7?3L7%.sw<ÿ toute de
souplesse et de mort, et la vigueur musculaire
du sauveteur si bien rendue dans le mouvement.

Regardez comme l'eau même est traitée et admirez.
Et restez sur cette admiration.
HENRY DETOUCHE

LE DANEMARK
À L'EXPOSITION UNIVERSELLE
j^es porcelaines de la Manufacture royale de
Copenhague, répandues depuis longtemps
en France comme partout, nous avaient fait
connaître une face de l'art danois actuel.
L'Exposition nous en montre d'autres aspects,
et de frappants. Le mot de révélation n'est
pas de trop. Comment la renommée d'un
artiste tel que M. Bindesboell, pour ne citer
qu'un nom, ne s'est-elle pas étendue chez
nous au-delà de la sphère d'un petit nombre
d'hommes particulièrement versés dans les choses
de l'art? C'est presque un problème. En tous

L'ART DÉCORATIF. No. 23.

197

25
loading ...