L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,1.1900/​1901

Seite: 100
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1900_1901/0124
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF


CAMILLE LEFÈVRE
mentale exécutée par M. Halou sur un dessin
de M. Lavirotte et les bases des piliers qui sou-
tiennent la décoration de la classe 66.
Les foyers des diverses cheminées que
nous avons citées sont inscrits dans un cercle.
M. Guimard reste seul fidèle à la forme rectan-

LES NAÏADES, FRISE EN GRÈS (EM. MULLER & O")
gulaire. Dans le modèle qu'il expose, il a eu
l'heureuse idée de placer au-dessus du foyer
une sorte d'élégante retraite où peuvent trouver
place la theière et la bouilloire. Ce détail pra-
tique fait honneur à la logique de son esprit.
C'est chez M. Bigot qu'a été exécutée cette


DAGONNET
cheminée ainsi que celle, très ornementale, de
son homonyme, le sculpteur Bigaux Afin de
reposer de la flore dont on abuse un peu, cet
artiste a placé aux angles de son modèle des
naïades qui soutiennent le massif de la che-
minée. Une sorte de fronton, formé par deux
dauphins affrontés la surmonte.

ÈVE (GRÉS DE EM. MULLER &
L'exemple de MM. Muller et Bigot a été
suivi par d'autres manufactures de produits
céramiques. C'est ainsi que la faïencerie de
Vitry-Digoin affirme ses recherches dans divers
panneaux décoratifs d'un goût parfait et dans
une cheminée-étagère, en grès, due à M. Bury.
Autre cheminée exécutée par M. Schenk, de

100
loading ...