L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 18
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF

LA MUSIQUE ILLUSTRÉE
LUCIEN MÉTIVET
/^A'est Shakespeare, dans le
A—^ qui nous met joliment en garde
contre l'homme qui n'aime pas 1a musique : mais
l'ignorant qui ne sait point ses notes pourrait
deviner lui-même i'histoire de cetart, rien qu'en

jetant les yeux sur les transformations de
l'image qui sert, depuis un siècle, à l'ihustrer.
Oui, l'histoire entière est dans l'estampe; et 1a
musique romantique, 1e romantisme en per-
sonne ne peut-il pas ressusciter à nos yeux rien
qu'avec les lithographiés par 1e poète du
crayon, Célestin Nanteuil?
Champfleury, l'ami des vignettes, qui datait
1e décès de cet art gracieux à 1a mort d'LIippo-
lyte Monpou, en i8q.i, avait commencé 1e cata-
logue de tousces et M. Beraldi
de conclure: ((Cette liste n'est pas fastidieuse:
il y a plaisir à connaître ce que jouèrent tousles

pianos, ce que chantèrent toutes les voix, ce
que dansèrent tous les jeunes gens, de i83o à
1842. Défilez, cantatilles, lamentos, ballades,
évocations sataniques, chants de contrebandiers
et de marins, avec vos vignettes siétranges aux
alentours de i83o, mais qui s'assagissent peu à
peu et qui, vers 1840, deviennent calmes et
bourgeoises! )) Les couvertures sombres jetaient
feu et flamme;les titres grimaçaient;
les beaux encadrements des pages
du HAo-soAs, parexemple, attestaient
tout le romantisme.
Toutpasse — ettoutrevient.
Etce genre charmant, qui subit une
éclipse, reprend faveur avec 1e re-
nouveau de 1a lithographie, son auxi-
liaire dans l'idéal romanesque et
léger. Si le naturalisme s'est reflété
dans les CA<2W0M^ <^ illus-
trées par Steinlen, le regain de jolie
poésie s'accuse dans le dessin tour
à tour espiègle et sentimental de
Lucien Métivet.
L'image est 1e miroir d'une
époque. Avant d'ouïr un seui accord,
désirez-vous connaître l'âme qui
fleurissait dans la fumëe du CVzn?-
ÆoA, la qualité de sentiment, le par-
fum très spécial qui s'exhale de 1a
((Butte sacrée)), quand elle revêt ((sa
robe verte))? Ouvrez les recueils
oü se lit 1a signature ou l'initiale de
l'artiste, observez les couvertures
des romances qui sont plus que des
chansons et moins que des mélodies,
analysez l'ornement expressif et 1a
décoration de la page.
Ce serait tout un chapitre de
l'histoiredel'artcontemporain, de-
puis les fantaisistes d'avant-hier jus-
qu'aux fantaisistes d'aujourd'hui,
que toutes ces musiques traduites par 1a sympa-
thie d'un dessinateur. Iilustrer 1e titre de mu-
sique, décorer la page en évoquant l'idée,
n'est-ce pas, là encore ce que nous recherchons
maintenant de toutes parts:
N'est-ce pas, en même tenips,
affirmer 1a réconciliation de l'image et du chant?
A ce point de vue — et sans parler de 1a valeur
musicale des morceaux — une maison se re-
commande aux yeux par son goût: tous ces
dessins de L. Métivet sont choisis parmi les
titres de musique et ies partitions iltustrées de
l'éditeur Enoch, qui s'est fait une place à part


L. MÉTIVET (ENOCH & ÉD.)

18
loading ...