L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 3,2.1901

Seite: 100
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1901/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
L'ART DECORATIF

mais une sérénité sévère, une beauté éievée et
calme, un art pur et dédaigneux des vulgaires
réalités. D
Edmond About exprime dans son Salon de
i85y une opinion analogue : (( La décoration,
cet admirable auxiliaire de Tarchitecture, est

soumise à des lois immuables. Autre chose est
un tableau de chevalet, que les connaisseurs
dégusteront dans une galerie; autre chose un
panneau décoratif, un plafond que 1a foule verra
en passant et sans s'y arrêter. Le peintre de
tableaux parle tout à loisir à des hommes qui

P. A. BESNARD

LA MORT




ont 1e loisir de Tentendre; c'est un orateur qui
monte à 1a tribune pour haranguer un auditoire
assis. Le décorateur est monté sur une borne
au coin d'un carrefour pour jeter à 1a foule qui
passe quelques paroles rapides dont chacune
doit porter son coup. ))
M. Maufra a fort bien compris cela dans
cette grande toile où l'excellent peintre des mers

bretonnes nous représente un de ses paysages
favoris, une plage cinglëe par 1e vent qui tord
les frêles arbustes et soulève les vagues aux
transparences vertes. Cette toile dont mon
confrère Sarradin a très justement écrit que
c'était un des meilleurs morceaux du salon,
pourrait servir d'exemple à M. Montenard, tant
Maufra sait bien interpréter son sujet dans un

100
loading ...